top news

Actus

Mahasoa, vendre ses produits sur le net

Lundi, 27 Août 2018 11:39

Initiée à Lyon en mars 2016, Mahasoa, 1ère marketplace de produits capillaires vendus par les coiffeurs et barbiers indépendants, a été lancée en septembre 2017.

Créé par Sonia Serph-Dumagnou,présidente et cofondatrice et Patrick Nesme, co-fondateur, Mahasoa compte déjà plus de 100 coiffeurs partenaires et plus de 2000 produits professionnels référencés. Mahasoa bénéficie des atouts de l’incubateur «Les Premières Auvergne- Rhône Alpes», situé à Lyon 6ème, et faisant partie du 1er réseau d’incubateurs dédié aux entrepreneures et aux équipes mixtes innovantes.

Pour accompagner son développement et mieux comprendre les appréhensions des coiffeurs vis-à-vis de l'internet, Mahasoa a organisé un sondage auprès de 1320 coiffeurs durant la période du 1er avril au 15 mai 2018 sur le web. « Beaucoup de coiffeurs constatent que les clients utilisent leurs conseils de produits pour ensuite commander sur Internet. Le salon de coiffure perd alors le bénéfice de la vente. Pour autant il est compliqué pour un salon de créer un site rentable pour la centaine de produits dont il dispose, car de nombreuses dépenses sont nécessaires pour obtenir un site marchand fonctionnel (référencement, logisitique, maintenance, marketing...). C’est pourquoi il est intéressant de mutualiser les coûts en permettant à plusieurs coiffeurs de
vendre sur un espace unique, avec un interlocuteur unique, comme le propose Mahasoa. » précise Sonia Serph-Dumagnou, présidente et co-fondatrice de Mahasoa

Que dit l'enquête ? A l’heure de la digitalisation des commerces, les coiffeurs indépendants sont-ils réellement acteurs de la transformation numérique ?  1/3 des coiffeurs interrogés n’ont pas de site internet, alors que 95% sont présents sur les réseaux sociaux. Largement plébiscités par les coiffeurs indépendants pour promouvoir leur salon, les réseaux sociaux préférés des coiffeurs sont sans conteste Facebook (95% y sont présents) et Instagram (47%). Ainsi, les coiffeurs indépendants ont compris les enjeux de la présence sur le web et cerné le potentiel que cela représente. Ils perçoivent Internet comme un moyen de Gagner en notoriété (95%), partager leur passion (43%) et Augmenter leur chiffre d’affaires (37%)
Pourtant un coiffeur sur 3 ne possède pas de site internet. 63% à penser que cela leur coûterait trop cher, 45% estiment ne pas avoir assez de temps à y consacrer, et 41% pensent manquer de compétences techniques.

Et la vente en ligne ? 7/10, c’est la note qu’attribuent les coiffeurs pour évaluer l’importance de la vente de produits. La vente de produits capillaires représente un atout majeur des salons de coiffure. Les coiffeurs interrogés évaluent en moyenne à 7/10 l’importance de la vente de produits.
Ils sont également conscients qu’Internet peut les aider à booster cette partie de leur activité, puisqu’ils sont 60% à utiliser leur site pour parler de leurs produits. 65% des coiffeurs indépendants aimeraient pouvoir vendre leurs produits en ligne, seulement 4% le font.
En cause : le temps que cela leur demanderait (42%), un processus qui leur semble trop complexe (35%) et un coût qu’ils imaginent trop important (15%)
Cependant, 65% des coiffeurs interrogés aimeraient pouvoir le faire de manière simple, légale, et sans beaucoup d’investissements.

https://www.mahasoa.com/

Eléments relatifs par étiquette

  • Céline Dupuy lance un soin lissant 27 Août 2018

    C’est après avoir travaillé chez Massato en temps qu’experte couleur et lissage que Céline Dupuy a ouvert son propre salon. Un univers qui lui est propre, consacré aux lissages et aux couleurs.

  • Niwel, un site e-commerce en ligne ! 27 Août 2018

    L’expérience beauté unique proposée par Niwel étoffe son offre en proposant désormais un site de E-commerce. Avec toujours le même crédo : l’expertise pour les peaux noires mates et métissées.

  • Moroccanoil arrive en France 27 Août 2018

    Avec sa formule unique, à base d'huile infusée, Moroccanoil a conquis le marché nord Américain depuis une décennie. La marque compte bien s'imposer sur le marché français de la cosmétique professionnelle.

  • Un « cha-pô » pas comme les autres 27 Août 2018

    Découverte MCB. La marque Myriam•K Paris vient de lancer un «  cha-pô  » d'un nouveau genre.

Copyright © 2012 | All rights reserved • Edizioni Esav s.r.l. | P.iva 05215180018 | email:info@estetica.it | Privacy Policy login | Powered by coolshop

popup - Wisepops - script

Cookies - FR