top news

Actus

Salons au Royaume-Uni : une réouverture pour le 4 juillet !

Lundi, 18 Mai 2020 07:44

Les salons de coiffure dans de nombreux pays européens connaissent la joie et l'euphorie de la réouverture après des semaines de fermeture forcée, alors qu'au Royaume-Uni est confronté à une situation encore pleine d'incertitudes.

La situation a quelque peu bougé ces derniers jours. Après 7 semaines de confinement, tous les Britanniques attendaient avec impatience de savoir quel allait être la stratégie de Boris Johnson pour un retour à "la normalité".

Après une première annonce peu claire, dimanche dernier, communiqué dans un message préenregistré, les Britanniques ont dû attendre quelques jours de plus pour prendre connaissance de la véritable feuille de route du gouvernement à travers un document de plus de 50 pages ! Un déconfinement en plusieurs étapes, à partir du 1er juin, et sous réserve d'une vérification préalable de 5 niveaux de risque, prévoit une réouverture partielle des écoles primaires, jardins d'enfants et magasins...

La douche froide pour les salons de coiffure
La tendance générale dans la plupart des payas de la zone euro a été de rouvrir les salons de coiffure aux premiers stades du déconfinement. Déjà en Allemagne, en Suisse, en Espagne, en France, les salons reprennent progressivement leur activité. L'Italie est le prochain à emboîter le pas avec une ouverture dans certaines régions dès le 18 mai.

Pour ceux d'entre nous qui ont un œil attentif sur la situation dans le reste de l'Europe, il semblait normal que les mêmes critères puissent être appliqué au Royaume-Uni, avec une réouverture des salons en même temps que les commerces. Ce fut donc un énorme coup dur lorsque le premier secrétaire d’État, Dominic Raab, a annoncé qu’au Royaume-Uni, la date de réouverture des salons est prévue pour le 4 juillet: « A partir du 4 juillet, et pas avant, nous examinerons des autres secteurs, dont font partie les salons de coiffure ", a déclaré Sky News à Kay Burley.

La réaction du secteur
Cette décision de reporter la réouverture des salons au début du mois de juillet signifie une fermeture de plus de trois mois et demi pour tout le secteur. La réaction des professionnels britanniques, dans son intégralité, a été un mélange de colère et d'indignation, en particulier parce que les salons ont été associés au secteur des loisirs tels que des bars et des restaurants, plutôt qu'à d'autres services professionnels.

"Mais comment associer les salons de coiffure et les services de loisirs ?", Commente Tony Rizzo, Sanrizz et fondateur de l'Alternative Hair Show. "Les salons de coiffure sont beaucoup plus protégés que les autres catégories d'exercices avec lesquelles nous avons été regroupés. Même avant le confinement, nous avions dans nos salons Sanrizz déjà des mesures de sécurité sanitaires en place. Les clients étaient assis à une distance de 2 mètres les uns des autres, masques, robes et serviettes étaient emballées dans des sacs après chaque client, et tout le matériel était stérilisé après chaque service. Lorsqu'ils nous auront le feu vert des autorités, notre personnel recevra des mesures de protection personnelle adéquates pour leur propre sécurité et celle des clients dans le salon. En aucun cas, nous ne mettrons en danger la vie de nos clients et ainsi ruiner notre activité ".

Errol Douglas estime que le gouvernement a fait preuve d'un manque total de respect vis-à-vis de la profession : "En tant que professionnels de la coiffure, nous contribuons à un chiffre d'affaires impressionnant de 2 milliards de livres", explique-t-il. "Les gens ont besoin de nos services et nous réclament avec impatience ! Allumez simplement la radio ou faites un tour sur les chaînes de télévision pour comprendre l'intérêt qu'ils nous portent. Le fait de ne pas pouvoir reprendre notre activité avant juillet est impensable. Nous sommes peut-être l'une des catégories professionnelles qui a mis en place des protocoles d'hygiène très stricts : nous nous lavons les mains après chaque client, nous l'avons toujours fait, et chaque client a toujours reçu un peignoir jetable. Tous ces gestes font partie de nos pratiques de travail et les clients nous font confiance en  ce sens."

Maintien de l'activité partielle
D'autre part, le secrétaire au travail Rishi Sunak a annoncé que le programme de chômage partiel sera prolongé de fin juin à fin octobre et maintenu au taux actuel de 80% des salaires jusqu'à 2 500 £ par mois.

Une bonne nouvelle donc pour les salariés et les employeurs qui, à partir de juillet auront à disposition l'option d'un retour au travail à temps partiel, ce qui permettra au gouvernement et aux entreprises de partager les coûts salariaux. Cependant, certaines sources officielles du secteur de la coiffure mettent déjà en avant que 60% des coiffeurs britanniques sont des indépendants, et ne peuvent donc bénéficier de cette aide financière. Alors que de nombreux travailleurs indépendants peuvent profiter de ce programme de soutien avec 80% des bénéfices mensuels moyens jusqu'à 2500 £ par mois, de nombreux indépendants de notre industrie n'ont pas été inclus. De plus, nous ne savons pas - à ce jour - si le programme de soutien sera étendu aux travailleurs indépendants au-delà de juin.

Nous sommes obligés d'attendre que la situation évolue. Dans certains pays d'Europe, le gouvernement a émis des directives prévoyant la réouverture des salons à certaines dates qui ont ensuite été avancées lorsqu'une évaluation adéquate des modalités de mise en œuvre des mesures de protection individuelle et de distanciation sociale a ensuite été réalisée. Nous espérons que le même critère sera appliqué au Royaume-Uni et que le jour du redémarrage pourrait s'avérer bien plus proche que le 4 juillet.

Copyright © 2012 | All rights reserved • Edizioni Esav s.r.l. | P.iva 05215180018 | email:info@estetica.it | Privacy Policy login | Powered by coolshop

popup - Wisepops - script

Cookies - FR