top news

Actus

Pour une baisse de la TVA à 10 % !

Lundi, 31 Août 2020 10:00

L’UNEC vient de lancer une pétition nationale pour demander au gouvernement une baisse de la TVA à 10% !

Après l’engouement des premières semaines, la fréquentation des enseignes a littéralement dégringolé. Les patrons des salons, déjà lourdement impactés financièrement par le confinement, sont très préoccupés par l’avenir.

L’unec, plus engagée que jamais, en appelle à la mobilisation pour que la TVA soit réduite de 20 % à 10 %.

Vous aussi, signez la pétition ICI !

« Toute la profession est aujourd'hui à la peine car au-delà de la période de reprise où la réouverture des salons a été très attendue, avec une hausse de fréquentation importante pendant 3 semaines, notre secteur est désormais très inquiet. La crise sanitaire est malheureusement encore d’actualité avec un risque réel de fermeture massif des salons. Nous constatons aujourd’hui une baisse de la consommation de 15 à 40 % qui, nous le craignons, pourrait être durable et le corolaire du choc économique subi par notre pays » souligne Christophe Doré, président de l’UNEC.

Selon l’observatoire de la FCGA (Fédération des Centres de Gestion Agrées), le taux d’accroissement du CA de la coiffure sur le 1er trimestre 2020 par rapport à la même période de 2019 a été en baisse de 17,1%. Cette baisse est supérieure sur la période à celle du secteur des Bars/hôtels/restauration.

« Dans ce cadre et pour maintenir l’activité, la pérennité des entreprises, des emplois et soutenir l’effort de formation des jeunes par nos entreprises, nous demandons au gouvernement que le taux de TVA des services de coiffure soit abaissé à 10 % » poursuit Christophe Doré.

BAISSER LA TVA POUR LES ARTISANS-COIFFEURS, UNE DEMANDE LÉGITIME

1/ Perte d’une tolérance administrative
En vertu d’une tolérance administrative datant de 1923, les 15% de « service » - inclus dans le prix des prestations – étaient exonérés de la TVA. Le 29 mars 2001, un jugement de la Cour de Justice Européenne (CJE) a condamné la France à y mettre fin, jugeant cette exonération non conforme à la 6ème directive du 17 mai 1977 sur la TVA. Depuis le 1er octobre 2001, les coiffeurs sont assujettis à la TVA sur l’ensemble de la prestation. Cette soudaine prise de conscience réglementaire est intervenue à un moment, où
professionnels de la coiffure ont commencé à souffrir d’un rétrécissement de leur marge du fait de la lourdeur des charges. Cette décision avait déjà à l’époque relancé le débat déjà ancien de l’abaissement du taux de TVA pour les secteurs professionnels en prestations de service et à forte employabilité de main-d’oeuvre, notre secteur étant éligible au taux bas de TVA.

2/ Une augmentation constante des charges
Depuis plusieurs années, les TPE et les entreprises de coiffure ont encaissé le choc de l’augmentation importante des loyers, l’augmentation du coût des matières premières (produits professionnels) de 3% à 5% par an. Sans oublier bien sûr le coût de l’énergie et autres consommables. Par ailleurs, malgré les divers dispositifs d’allègement de charges sociales sur les bas salaires, les charges sociales pèsent lourd sur les entreprises de coiffure. En effet, la coiffure est une activité à forte de densité de main-d’oeuvre et pour laquelle la masse salariale représente plus de 50 % des charges des établissements employeurs. Alléger les charges sur les bas salaires c’est bien, mais le but n’est pas de sous-payer les salariés avec parallèlement un chef d’entreprise dont les revenus figurent parmi les plus bas du secteur des TPE.

3/ Des prix stables
Force est de constater que la profession n’a pas répercuté toutes les charges supplémentaires subies sur les prix de ses prestations.
La mobilisation de toute la profession est vitale pour la réussite de la démarche entreprise par l’UNEC auprès du gouvernement afin que la TVA passe enfin à 10 %.

« Professionnels de la coiffure, en salon, à domicile, ensemble, MOBILISONS-NOUS ! SIGNONS en masse cette pétition ! La coiffure est le second secteur de l’artisanat en France avec plus de 85 000 entreprises, il est temps de montrer notre POIDS et notre VOLONTÉ pour la survie de la profession ! » souligne Christophe Doré.

SIGNEZ SANS TARDER !

Eléments relatifs par étiquette

  • Step Coiffeur en France, comment moderniser une coupe classique ? 31 Août 2020

    Intitulée Metallise, la nouvelle collection Automne-Hiver 2020 de Coiffeur en France, label artistique de l’Unec, s’inspire de l’aspect immuable du métal, à la fois très actuel et éternel. A l’honneur des coupes tendances mises en valeur par des nuances métalliques qui rappellent la nature brute et immaculée. Une association qui donne à cette collection une allure unique tout en restant très accessible.

  • Christophe Doré, Président de l’UNEC 31 Août 2020

    Christophe Doré succède à Bernard Stalter à la présidence de l’UNEC, première organisation professionnelle du secteur de la coiffure.

  • L'UNEC soumet au gouvernement un plan de relance pour la coiffure 31 Août 2020

    L’UNEC, Union Nationale des Entreprises de Coiffure,  a proposé au gouvernement un plan de relance indispensable à la survie de la profession. Christophe Doré, 1er Vice Président, en détaille les 5 grands de cette proposition.

  • En Exclu avec Franck Provost. Réussir la réouverture de son salon 31 Août 2020

    Le 1er Ministre Edouard Philippe vient de définir cet après-midi à l'Assemblée Nationale la sortie en demi-teinte du déconfinement. Selon que les commerces se situent en zones "rouge" (zones tendues) ou "verte" (prêtes au déconfinement), ils pourront réouvrir comme prévu le 11 Mai sous condition d'organiser correctement les flux et le nombre de personnes au sein des établissements ainsi que le port du masque obligatoire pour les employés et les clients. Sont exclus les centres commerciaux de plus de 40 000 m2. Les règles sanitaires obligatoires seront clairement détaillés au sein des Guides et Fiches Métier par secteur et validés par le Ministère de la Santé avant le 11 mai.

Copyright © 2012 | All rights reserved • Edizioni Esav s.r.l. | P.iva 05215180018 | email:info@estetica.it | Privacy Policy login | Powered by coolshop

popup - Wisepops - script

Cookies - FR