top news

Tendances

Cheveux abîmés. Faut-il vraiment couper ?

Vendredi, 21 Septembre 2018 10:12

Pas toujours facile de trouver le soin approprié pour ses cheveux ! Et parfois, la coupe s'impose comme la seule alternative. Conseils et tendances selon Gianluca Grechi.

Déshydratés, délavés, affadis par le soleil. Les cheveux subissent parfois des dégradations irréversibles. Pointes fourchues et sécheresse excessive de la fibre conduisent les femmes à devoir passer par une coupe pour redonner beauté et vigueur à leur chevelure.

Mais faut-il toujours en arriver là ? Les conseils et astuces de GianLuca Grechi, Directeur du salon Pucci Hairspace à Pise, et membre de l'équipe Davines Artistic Team.
"Après les vacances estivales, nous conseillons à nos clients un diagnostic complet afin de bien identifier l'état de santé de ses cheveux, et de sa couleur. Nous avons à disposition un microscope nous permettant une analyse pointue de l'état du cuir chevelu et de la fibre. Je conseille de réaliser ce diagnostic de façon approfondie, en prenant 5 min supplémentaires. Cela permet de proposer un programme de soin complet et voir réellement si une coupe drastique est nécessaire", précise GianLuca Grechi.

Quels types de soins proposez-vous à vos clients qui reviennent de vacances ?
Les cheveux ont besoin d'hydratation et de nutrition. Mais après le retour de vacances, c'est l'hydratation qui prime. Nous proposons donc à nos clients des soins qui ont la capacité de retenir l'eau à l'intérieur de la fibre. Souvent les femmes attachent leurs cheveux durant l'été. Et bien souvent, ils sont attachés encore humides. Ils font donc redonner aux cheveux leur élasticité. Dans un second temps, je conseille des soins nutritifs, à base de kératine. Les forts changements de températures de cet été vont entraîner une chute prématurées des cheveux. Je conseille alors des soins anti-chute qui vont nourrir le cuir chevelu. Cela va stimuler la micro circulation et favoriser la croissance des cheveux.

Et côté Coupe et couleur, que conseillez-vous ?
J'adore la couleur des cheveux après l'été. Je ne cherche pas à les supprimer avec une coupe. Bien au contraire, je cherche à raviver les reflets qui se sont créés dans la chevelure. Il faut par contre supprimer les pointes fourchues et apporter de la lumière avec un ton sur ton à base de reflets naturels sans modifier à hauteur de ton. 

Il arrive parfois que les cheveux sont fortement endommagés. Dans ce cas une coupe s'impose ?
Dans ce cas précis, lorsque les longueurs sont très dégradées, je suggère de passer sur des demi-longueurs. Cela permet de conserver du volume, en parfaite adéquation avec la tendance de cet automne-hiver. Une coupe pleine, dans un esprit "Bob" est un bel exemple de proposition pour cette saison par exemple.

Et pour celles qui voudraient opter pour une coupe courte, quels conseils leur donneriez-vous ?
Le pixie est toujours très en vogue. Avec un contour très défini et des intérieurs déstructurés. La tendance actuelle, et ce quelle que soit le stye, est que les contours de la coupe soient très travaillées. L'idée étant de donner un esprit très naturel au résultat.

Quelles sont les situations pour lesquelles une coupe s'avère indispensable ?
    •    Quand le brushing ne tient plus
    •    Quand les cheveux sèchent trop vite ! (car ils manquent d'eau)
    •    Quand les longueurs se sont trop affinées
    •    Quand les cheveux ont un toucher rugueux
    •    Quand les écailles sont ouvertes

Copyright © 2012 | All rights reserved • Edizioni Esav s.r.l. | P.iva 05215180018 | email:info@estetica.it | Privacy Policy login | Powered by coolshop

popup - Wisepops - script

Cookies - FR