8 December 2022

MCB 2012, de nouveaux objectifs

Depuis l’arrivée de Thierry Tixier, le nouveau dirigeant du MCB a clairement évoqué ses objectifs pour ce grand rendez-vous 2012 : redonner à cet événement sa place centrale grace à de nouvelles orientations de développement. Rencontre.

« Il était tout d’abord impératif de proposer une date qui soit en adéquation avec les objectifs commerciaux des marques, partenaires de l‘événement. Septembre est toujours un moment fort qu’il ne faut pas négliger ! » précise Thierry Tixier, connu de toute la profession pour sa longue expérience au sein du groupe Eugène Perma. Donc, un rendez-vous à inscrire sur le calendrier de la rentrée.
Autre point important soulevé par le nouveau responsable, le changement de lieu plus en rapport avec la profession. « Nous souhaitions avant tout un lieu qui soit digne d’accueillir les plus grands noms de la coiffure. La scène du Zénith, avec ses 5500 places, est une gageure de taille jamais vu en France jusqu’à présent ! La grande halle de la Villette, à deux pas, servira de lieu d’exposition et d’ateliers techniques. »
Bien que la dimension spectaculaire des shows semble tenir une place importante, le MCB 2012 ne se veut pas le salon des superlatifs. Bien au contraire.  « La partie « exposition » sera redimentionnée afin d’être plus sélective, et plus en adéquation avec les attentes de nos partenaires en termes de coûts. Sa configuration sera plus circonscrite. » Les 7000 m2 seront répartis de manière à recevoir des stands de dimension mesurée, des salles privatisées et une mezzanine pour ceux qui souhaitent des espaces plus « intimes ».
Egalement présente, une salle de 300 places servira aux ateliers techniques avec au programme 14 ateliers non-stop. Un MCB qui place au centre de ses ambitions l’approche artistique, certes, mais également l’aspect formation avec une présence renforcée des écoles. Côté visiteurs également, une politique attractive de prix sera mise en place pour que le lundi soit une journée véritablement d’éveil de la jeune génération sur toutes les opportunités que le secteur peut offrir comme débouchés professionnels.
Pour le nouveau responsable, les attentes pour cette nouvelle édition du MCB sont élevées, 25 000 visiteurs. Mais l’année 2012 sera aussi une année de réconciliation : entre une profession qui attend toujours plus des grands événements et un salon de dimension internationale qui se cherche une véritable identité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,587SuiveursSuivre
2,734SuiveursSuivre