17 October 2021

Didact hair Building : un comptoir pour l’homme

Bien plus qu’un salon de coiffure, Didact Hair Building est un véritable concept. Retour sur ce salon hors normes avec Jordan et Maxime, deux coiffeurs Didact à l’origine du Comptoir de l’Homme.

Jordan n’as pas été d’emblée attiré par la coiffure, mais dans un premier temps s’est engagé en tant que réserviste au sein de la légion, avant d’enchaîner sur un contrat d’un an. Cependant, la vie en caserne et le système de carrière ne lui convenait pas, il aime l’armée depuis qu’il est tout petit, mais cela n’est pas tout à fait en accord avec sa personnalité. Il a donc hésité entre le mannequina et la coiffure. C’est après une longue hésitation qu’il a choisi la voie des ciseaux et fait son CAP en Corse. Il est ensuite entré chez Didact, il y a deux ans maintenant,  un salon dans lequel il a du tout reprendre à zéro, pour avoir des bases plus saines mais également, une technique en adéquation avec l’esprit Didact. Cette remise en question de sa formation initiale est la condition sinequanone pour qu’un coiffeur intègre l’équipe Didact et puisse ainsi progresser avec celle-ci.  Un système qui marche, cela fait maintenant deux mois que Jordan est passé consultant chez Didact.

Maxime est, quant à lui, originaire de Troie. C’est à l’âge de huit ans qu’il a choisi de devenir coiffeur. Une idée qui est devenu réalité lorsqu’il a réalisé son premier stage en salon au collège. Déjà tout petit, il adorait s’endormir en touchant des cheveux, une matière qui l’a toujours attiré. Un métier d’artiste qu’il compare à celui de son père, boulanger pâtissier. L’un fait de l’art culinaire l’autre de l’art capillaire. Après deux ans de CAP et BP à Troie, Maxime travaille deux années supplémentaires à Auxerre durant lesquelles il fait beaucoup de compétitions, il termine notamment trois fois en finale des CAC jeune talents. Mais il décide de quitter la province pour venir s’installer à Paris, il fait ainsi ses testes chez Didact et est embauché.

Tout comme Jordan, Maxime croit dur comme fer en Didact et souhaite grandir et progresser au sein de ce salon. Plus qu’une équipe c’est une véritable petite famille qui fait vivre ce salon. Une entreprise dans laquelle les employés sont respectés, écoutés et qui leurs procures des perspectives de carrière claire et a qui leur donne des responsabilités.

Didact a en effet un fonctionnement très anglo-saxon,  chaque nouvel arrivant se doit d’être polyvalent, c’est seulement sur un plus long terme que se fait la spécialisation. Les employés sont régi par un système de grades et sont donc répartis en cinq échelons leurs offrant des plans de carrière à long terme.
Lorsqu’ils arrivent chez Didact, les jeunes coiffeurs sont tenus de reprendre toutes les bases qu’ils ont, de totalement réapprendre la coiffure, de cette manière ils acquièrent tous les mêmes méthodes et peuvent répondre plus efficacement aux demandes de la clientèle.
Mais les jeunes sont libre d’apporter leur pierre à l’édifice. Ainsi  Jordan et Maxime ont choisi de mettre l’accent sur la coupe homme. Ils ont imaginé un concept, le comptoir de l’homme et l’ont menés de bout en bout, ensemble et ce, tout en remplissant l’objectif de rentabilité qui leur avait été fixé par la direction. C’est typiquement par ce type d’investissement personnel et cette profonde volonté d’avancer dans l’entreprise que les jeunes coiffeurs sont amenés a gravir les échelons, car leur travail est sous l’étroite surveillance de Stéphane Amaru et Damien Roux qui, eux seuls, peuvent juger de la progression de chaque coiffeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
6,896SuiveursSuivre
2,753SuiveursSuivre