1 22 September 2021

Cosmoprof 2016, une forte présence de la France

Une forte présence des marques françaises de la cosmétique marquera l’édition 2016 du Cosmoprof Bologna.

Le marché français représente à lui seul 15,9 % du marché mondial de la cosmétique. Pour 2016, la France sera donc l’un des acteurs majeurs de cette nouvelle édition.
Avec plus de 60 entreprises présentes sur une surface d’exposition de plus de 800 m2, la France aura une vitrine de tout premier plan lors du prochain Cosmoprof qui se tiendra du 18 au 21 mars prochains.

Gérées par Business Franc, les entreprises françaises seront réparties dans le pavillon 29, réservé aux groupes internationaux, dans le pavillon 21, dédié à la cosmétique bio et naturelle, ainsi que dans les pavillons 15 et 20 de Cosmopack. Ce regroupement d’entreprises françaises sera également l’occasion pour des entreprises émergentes d’être présentes pour la première fois au Cosmoprof avec un espace spécifique qui leur sera dédié, baptisé French Buzz au sein du pavillon 29. Une pépinière d’une dizaine d’entreprises ouvertes sur l’innovation à découvrir !

Un Meeting lunch, en parallèle du programme International Buyer Program, accompagnera les distributeurs italiens dans la découverte de ces entreprises afin d’établir des contacts spécifiques entre ces différents interlocuteurs. 

L’industrie cosmétique française en quelques chiffres : 

1 – La France est depuis de nombreuses années le premier pays exportateur de cosmétique dans le monde couvrant une part de marché de 15,9 %, devant les USA (10,8%) et l’Allemagne (10,7%).

2 – L’industrie cosmétique française est le second secteur exportateur du pays après l’aéronautique.

3.    En 2014, le secteur a connu une croissance de ses ventes de 4% (8,9 miliardi di euros).

4 – Les comportements d’achats ont entraîné une baisse des prix et une réorientation du marché avec le développement de chaînes de distribution low cost, une clientèle focalisée sur les produits “entrée de gamme”, une concurrence accrue entre les différents réseaux de distribution, inclus la vente en ligne, et le développement de marques cosmétiques par les distributeurs.   

 5. Les cosmétiques bio et naturelle, encore considérées comme un segment de niche, ont eu une progression de 7 % entre 2014 et 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
6,826SuiveursSuivre
2,752SuiveursSuivre