17 October 2021

William Le Pec, la vie remplie d’un artiste accompli

William Le Pec ne se destinait pas à la coiffure. Enfant d’un couple d’agriculteurs bretons, il a toujours grandi à la campagne, éveillé dès son plus jeune âge au respect et à l’appréciation de ce qui l’entoure.

Alors même qu’il n’était qu’un enfant, William a très vite su qu’il voudrait exercer une profession artistique, même si la coiffure ne l’a touché que plus tard. Ses parents qu’il qualifie d’épicuriens, l’ont très vite éveillé à l’art et ont d’ailleurs toujours fait en sorte que William exprime sa créativité.
Bien décidé à pouvoir faire de l’art un mode de vie, c’est à l’âge de 17 ans que William a donc décidé de s’orienter vers la coiffure.
Il part pour Laval en Mayenne, et fait un CAP et un BP durant lesquels il sera extrêmement bien encadré, d’une part par ses parents le poussant à réussir, mais également par ses maitres, Dany et Huber.
William est formé à l’anglaise, c’est ainsi qu’il apprend rapidement un bon nombre de techniques très avant-gardistes. Fort de son expérience et de son amour pour ce style de coupe, il décide de monter à Paris pour réaliser un objectif qu’il s’est lui-même fixé, parfaire sa technique chez Maurice et Gérard ainsi que Franck Roche, fiefs français de la coiffure Sasoonienne. William y fait rapidement ses preuves et devient un artiste capillaire incontournable.
Doté d’une conscience professionnelle hors norme, il est le coiffeur réalisant le plus gros chiffre d’affaire du salon pilote.
La réputation de William dans le milieu de la coiffure monte en flèche et c’est ainsi qu’il devient formateur au sein du groupe GGG. Il élabore rapidement ses propres techniques de coupe et de formations. Un investissement personnel incroyable l’ayant très vite propulsé au poste de directeur artistique.
Son talent incontestable font de lui un coiffeur extrêmement reconnu ce qui donne rapidement à sa carrière une dimension artistique encore plus grande puisque la réalisation de nombreux show lui est confiée. Une discipline qui sied parfaitement à ce perfectionniste. Lorsqu’il fait un show, il s’en occupe en intégralité, bande son, chorégraphie, stylisme… William est un créatif pur ayant une vision globale des shows qu’il prépare.
C’est ainsi que cet immense coiffeur s’est rendu compte d’une chose, le show n’est que la partie émergente de l’iceberg, ce qu’il aime, lui, c’est avoir l’idée, créer le concept, utiliser sa sensibilité pour diriger et arriver à un résultat le satisfaisant, et satisfaisant son publique.

Il y a 4 ans, après de nombreuses années passées au sein de grands groupes, William décide de se lancer en solo.
C’est ainsi qu’il crée sa marque en ouvrant par la même occasion sa propre académie la « Will Education », en plein cœur de la capitale, mais aussi deux salons en banlieue.
Les connaissances qu’il a acquises notamment concernant le marketing lui sont d’une utilité remarquable puisqu’il peut maintenant travailler dans les deux sens avec son adaptation du « be spoke ». William est en effet capable de trouver une identité pour chaque client, mais également de s’occuper du développement artistique et ce, en répondant de manière extrêmement précise aux critères exigés.

Dernièrement William a ouvert son salon éponyme 150 Rue Montmartre dans une ambiance cosy et intime. C’est d’ailleurs Céline, sa femme, coiffeuse émérite à ses cotés depuis plus de 10 ans qui est directrice artistique du salon. Une manière pour lui de se diversifier en offrant des soins personnalisés à une clientèle exigent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
6,896SuiveursSuivre
2,753SuiveursSuivre