1 22 September 2021

TMS, 75 % des coiffeurs concernés

Comme toutes les catégories professionnels, les coiffeurs sont sujets à des troubles de santé liés à leur activité. Particulièrement présents, les TMS.

Jusqu’à quelques années, lorsque l’on évoquait les troubles de santé des coiffeurs, on parlait essentiellement de trois types de pathologies : les TMS, les troubles respiratoires et les dermatites.
Concernant les deux dernières catégories – comme le confirment Antonio Stocchi, président national CNA bien-être et santé – elles ont quasi disparu grâce à l’usage de produits de meilleure qualité formulés par les entreprises qui ont choisi de bannir tous les ingrédients à risque.
Par contre, les TMS restent bien présents. 

L’Oréal Professionnel a mis en place un projet “Ensemble contre les TMS” avec l’aide de  l’ONG “Global Alliance for Musculoskeletal Health” pour accompagner les coiffeurs à se préserver des TMS. Selon son étude, les TMS toucheraient plus de 75 % des professionnels de la coiffure. 

Antonio Stocchi déclare : “Au sein des salons de coiffure, on respire une air de meilleure qualité grâce à une réglementation en matière de produits de plus en plus stricte. Les normes européennes ont fortement contribuées à cette évolution. C’est au niveau européen d’ailleurs que nous entendons agir en tant que représentant de la profession. Face à ce problème des TMS, nous devons éduquer la jeune génération à adopter les bonnes postures durant leur journée de travail. Nous pourrons ainsi faire reculer ce type de problèmes au sein de notre profession. C’est au niveau éducation, au sein des écoles, qu’il est donc impératif d’agir. Il faut que la jeune génération soit d’emblée informer des TMS et qu’elle agisse pour lutter contre ces troubles. Aujourd’hui, le mobilier et l’outillage ont intégré cette notion d’ergonomie qui favorise le bien-être des coiffeurs. Il suffit pour cela de prendre comme exemple les sèche-cheveux, leur bruit a considérablement baissé, ils sont de plus en plus légers ce qui favorise une prise en main plus qualitative.  Les bacs de lavages sont eux aussi mieux adaptés à la posture des coiffeurs. Tout comme les fauteuils que l’on peut régler plus facilement.”

Il est donc possible d’agir favorablement contre les TMS en favorisant une meilleure ergonomie dans le salon, en utilisant des outils adaptés et en s’impliquant sur la formation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
6,826SuiveursSuivre
2,752SuiveursSuivre