1 22 September 2021

Coronavirus, toute la profession en ordre de bataille !

En quelques semaines, le monde est en crise. Crise sanitaire, mais aussi sociale, économique. Après l’Italie, c’est au tour de la France de fermer ses commerces de proximité pour essayer de contenir la propagation du virus. Une situation qui chamboule tout le fonctionnement de notre société…

Depuis le 21 février dernier, avec les deux premiers foyers de contagion dan le Nord de l’Italie, la situation n’a fait que s’aggraver de jour en jour. Jusqu’à la fermeture de tous les commerces non indispensables qui a été imposée par le gouvernement français ce samedi soir.

Les salons de coiffure sont désormais fermés jusqu’à nouvel ordre !

Tout notre secteur dépend des mesures prises par le gouvernement pour sauver les entreprises qui n’arriveront pas à se remettre de cette situation.
En attendant des jours meilleurs, depuis ce matin, les réseaux sociaux sont chargés de message de solidarité, de prise de conscience et d’initiatives intéressantes de nos coiffeurs afin de continuer à avoir une activité malgré toutes les restrictions.

Les entreprises de notre secteur, habituées à se rencontrer lors de grands rassemblements, foires, séminaires annuels, rencontres commerciales, sont également obligées d’annuler ces moments conviviaux. Avant même l’annonce officielle du gouvernement, les franchises avaient déjà fait le choix de reporter au second semestre ces grandes rencontres, comme l’a écrit Franck Provost dans une lettre à tous ces franchisés : ” j’ai jugé irresponsable de ma part de maintenir notre rendez-vous annuel prévu les 29 & 30 mars. Sans céder à la panique, la propagation du virus est rapide, le nombre de cas déclarés ne cesse d’augmenter et le risque de contamination est réel. Au-delà de l’impact économique inévitable, la crainte de transmission du virus gâcherait le séminaire ainsi que la joie de se retrouver. En outre, je ne souhaite pas vous faire prendre un risque supplémentaire pour votre santé et celle de vos proches.”  

Le numérique offre de nouvelles opportunités de fonctionnement. Depuis quelques temps, l’idée de “foires virtuelles”, avec stand et catalogue en ligne fait son chemin. Une sorte de grande “market place” digitale” ! L’utilisation du digital pour développer de nouvelles opportunités de business ne cesse d’accroître. Streaming, vidéo-conférence, webinar… autant de format en ligne qui peuvent désormais se substituer au format traditionnel. 

Grande gagnante de cette situation, la vente en ligne explose ! En 2019, l’e-commerce a augmenté de +22 %. Si il n’est plus possible de se rendre chez son coiffeur pour acheter ses produits fétiches, les sites marchands spécialisés dans la vente de produits capillaires seront l’alternative ! Une attitude qui pourra là-aussi impact les canaux de distribution à moyen terme.

Christophe-Nicolas Biot vient de mettre en place un système de commande de produits de soins personnalisé pour éviter ces dispersion de clientèle. “Notre assistante va se charger de prendre les commandes. Que ce soit des soins, issus de nos gammes Wella, System Professional, Valmont, ou de couleurs végétale ou conventionnelle, elle sera là pour conseiller. Ainsi, nos clientes habituelles, mais aussi toutes les autres, pourront continuer d’entretenir leur cheveu et plus particulièrement leur coloration en attendant la réouverture de nos salons“, précise le créateur. 

Le digital est également un outil magnifique pour fédérer et réunir des professionnels aux quatre coins d’un pays. L’occasion donc au plateforme en ligne de proposer des formations sur mesure et ainsi profiter du temps à disposition pour se perfectionner. Des initiatives qui ne vont pas manquer de voir le jour durant ces jours à venir. Comme le propose déjà Stephane Auger, directeur de Tête d’affiche Academy, dont les formations physiques sont elles aussi suspendues et qui utilise les réseaux sociaux pour rester en contact avec ses stagiaires. “Je souhaite vous écrire tous les matins un post avec 2 objectifs par jour à réaliser, 1 objectif pour votre salon de coiffure et un perso, pour que ce temps subit soit un minimum bénéfique“, explique le coach. De la même manière Loris Hug est en train d’organiser des vidéos de formation qui seront accessibles dès la semaine prochaine. “Comment éviter que la crise sanitaire et économique tourne en crise de nerf pour les salons de coiffure. Restons solidaire et relativisons“, voici le message positif qu’il est nécessaire d’entendre.
Thierry Bordenave invite lui aussi à rester connecté, “en continuant à beaucoup communiquer durant cette période sur les réseaux sociaux, en évoquant ses activités artistiques“. De la même manière Sarah Guimond insiste de la nécessité de rester en discussion pour rassurer, mais aussi pour conserver des équipes soudées, “Nous avons mis en place des groupes de discussion par salon donc 8 groupes via les réseaux sociaux afin de répondre au mieux à toutes les questions, et inquiétudes de nos salariés. Afin de les rassurer, afin de leur donner au plus vite et régulièrement toutes informations importantes les concernant même si pour l’instant cela reste très flou. Je pense que le plus important est qu’ils sachent que nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que cette période si difficile se passe au mieux. Qu’ils sentent que nous sommes là, et qu’ensemble nous redémarrerons nos activités“.

Le monde de la communication ne sera pas non plus épargné ! Plateforme web et réseaux sociaux sont là encore des outils toujours plus importants. En seulement quelques jours, les sites d’Estetica dans le monde, ont triplé leurs visites. A lui seul, le site italien a augmenté de +180 % le nombre de pages consultées. Alors que les réseaux sociaux ont eu une progression de + 500 000 visiteurs en une semaine.

Afin d’être toujours à vos côtés, Estetica a décidé de laisser en libre accès tous ses supports numériques, tous ses contenus vidéos ainsi que son magazine digital EsteticaPlus (sur estetica.it/plus, Apple Store et Play Store).

Chacun de nous est tenu de mettre du sien, de faire preuve de solidarité, de sacrifice et d’attention pour le bien de tous“, conclut Roberto Pissimiglia, éditeur Estetica Network.  #isaloniriaprirannopresto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
6,826SuiveursSuivre
2,752SuiveursSuivre