17 January 2022

Les salons suisse ouverts depuis lundi !

En Europe, c’est la Suisse qui a ouvert le bal du déconfinement en ce début de semaine. Suivront ensuite les salons autrichiens, le 2 mai, les salons allemands le 4 mai, une partie des salons français le 11 mai, selon leur zone géographique, puis début juin, suivront les salons italiens.

Estetica a rencontré Eddine Belaid, basé à Zurich, afin de recueillir ses premières impressions.

Tous les salons suisses s’étaient préparés avec beaucoup d’attention à cette réouverture. Même si la vigilance reste de rigueur, Eddine Belaid exprime sa reconnaissance pour le travail d’accompagnement et le soutien mené par l’Association Coiffure Suisse durant toute la période de confinement.

Je voudrais dire un grand merci à l’association Coiffure Suisse pour son engagement. Grâce à leur travail, nous avons été parmi les premiers à pouvoir rouvrir nos salons“, commente-t-il.

L’association a proposé sur son site une liste de tous les fournisseurs de masques de protection afin que les salons puissent être parfaitement équipés pour accueillir salariés et clients dans de bonnes conditions. Eddine  Belaid a dû mettre, quant à lui, en place un protocole sanitaire strict qu’il a soumis  à l’Association Suisse de Coiffure.

A la tête de trois salons de coiffure Aveda à Zurich, et d’une équipe de 12 personnes, Eddine  Belaid reconnait le bien fondé de ces mesures. “Avec l’activité de barbier, nous avons mis en place un protocole vraiment très strict. Même avant le covid-19, les règles d’hygiène  étaient de toute façon beaucoup plus strictes“, explique-t-il.

Eddine Belaid a observé également dès le premier jour  l’enthousiasme de sa clientèle.  “Dès l’annonce de notre réouverture la semaine dernière, nous avons dû répondre à plus de 130 prises de rendez-vous en ligne et 150 autres par téléphone !” Et pour répondre à cet engouement, Eddine  Belaid a dû déjà embauché une personne en plus.

Tout a été parfaitement orchestré par ses équipes et l’attention portée à chacun de ses clients n’a pas faibli au cours de la journée. Eddine  Belaid a également pensé à mettre en place une pièce dédiée, isolée du reste du salon, pour les personnes les plus vulnérables.

Et de conclure, avec le sourire : “Je vois ce nouveau départ comme une très grande opportunité pour le marché. A chacun de nous de tirer le meilleur de cette épisode inédit. Même si les clients ont toujours apprécié notre travail, ils se sont rendus compte combien la vie peut être difficile sans nous !”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,134SuiveursSuivre
2,748SuiveursSuivre