21 May 2022

Lettre ouverte de Franck François à Monsieur le Président de la République

Face à la situation actuelle, Franck François, président du Groupe VOG, a choisi d’adresser une lettre ouverte au gouvernement afin de lui exposer les mesures d’aide urgentes à mettre en place afin d’accompagner au mieux les TPE dans cette sortie de crise.

Monsieur le Président, Messieurs les Ministres,
Confrontées aux conséquences de la crise sanitaire, nos entreprises de coiffure sont aujourd’hui en péril et nous sommes inquiets. Nous avons subi deux confinements, un couvre-feu et aujourd’hui certains salons de coiffure sont confrontés à un nouveau confinement le week-end et les salons situés en centres commerciaux sont fermés.
Contrairement à un commerce alimentaire ou à un commerce spécialisé dans l’habillement ou le bricolage, les coiffeurs ne gèrent pas un stock mais un flux de clientèle. Nos entreprises ne peuvent donc pas ouvrir plus tôt pour espérer capter la clientèle perdue le soir ou le week-end.
Nous sommes dans l’attente d’annonces de la part du Gouvernement qui aideront nos entreprises à passer ce cap si difficile pour elles. Mais pour l’instant nous n’avons aucune information sur les aides que vous comptez mettre en place pour les entreprises de coiffure fermées le week-end, ni pour celles qui subissent les effets du couvre-feu ou encore pour les entreprises de coiffure multi-établissements.
L’heure est grave et la trésorerie des entreprises de coiffure très impactée. C’est pourquoi nous vous demandons une exonération des charges patronales et salariales sur les heures complémentaires et supplémentaires ainsi que leur défiscalisation. Pour la pérennité des entreprises de coiffure de moins de 10 salariés, nous sollicitons également une exonération d’un trimestre sur les cotisations et contributions sociales. Enfin, nous exigeons la prise en charge des congés payés des entreprises de coiffure concernées par les périodes de fermeture.
Monsieur le Président, Messieurs les Ministres, le Groupe VOG représente près de 900 salons en France. Nous sommes le deuxième acteur du secteur de la coiffure. En tant que franchiseur employant plus de 250 personnes nous n’avons bénéficié à ce jour d’aucune aide de la part de l’Etat alors que nous avons soutenu la trésorerie de nos franchisés en leur offrant des redevances franchise. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus tolérer de voir nos entreprises menacées de fermeture définitive sans action supplémentaire de la part du Gouvernement. Nous croyons à une reprise économique dès que la population française sera majoritairement vaccinée. Nous en prenons le chemin, mais nous avons besoin du soutien de l’Etat pour survivre à cette crise sanitaire.
En espérant être entendu, veuillez croire, Monsieur le Président de la République et Messieurs les Ministres en mon profond respect.”
Franck François Président Groupe VOG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,288SuiveursSuivre
2,741SuiveursSuivre