8 December 2022

Portrait Jeune talent, Valentin Bourgois !

Valentin Bourgois, lillois de 24 ans, a repris le chemin des études pour perfectionner son expertise en intégrant le cursus du Real Campus by L’oréal.

Valentin Bourgois, parlez-nous des points clé parcours ?

J’ai commencé la coiffure à 16 ans en 2015 par un CAP Coiffure dans un petit salon “Chez Sabine” dans le nord de la France. Après l’obtention de mon diplôme, j’ai eu un peu de mal à trouver un salon pour préparer un BP donc je suis monté sur Béthune puis sur Lille afin de préparer le BP Une fois que je l’ai obtenu en 2020, ce n’était pas trop évident de se projeté avec le covid mais j’ai tout de même pris la décision de rompre mon premier CDI chez VOG Grand Place à Lille pour rejoindre le salon d’un de mes amis dans le vieux-lille, car je pouvais être un peu plus libre créativement et ça m’a permis de me concentrer sur pas mal de projets annexes

En septembre 2021, j’ai rejoint le REAL CAMPUS by L’OREAL à Paris pour préparer le Bachelor coiffure et entrepreneuriat dans leur superbe école, et à partir de ce moment-là pas mal de choses se sont enchaînées, on m’a proposer des opportunités pour travailler sur des shootings photos, pour les défilés de la paris fashion Week pour de grandes maisons de modes comme Vivienne Westwood ou Germanier, j’ai travaillé notamment avec Charlie LeMindu, un grand nom de la coiffure française selon moi (et une grosse inspiration quand j’étais très jeune, car j’admirai qu’un Français travaille pour une icône de la pop comme Lady Gaga.)

On peut remarquer sur votre Instagram que vous effectuez pas mal de colorations, vous considérez-vous comme coloriste ?
Alors oui plutôt, en fait, c’est surtout le domaine dans lequel je prends le plus de plaisir à travailler, j’aime le fait que ce soit très technique et qu’il y a tellement de critères à prendre en compte pour le choix des colorants. J’aime bien ce rapport entre la chimie et l’artistique. Et puis j’ai la chance d’avoir une clientèle avec un style bien affirmé, je ne m’ennuie jamais car elles me proposent à chaque fois des projets fous qu’on étudie pour créer LA couleur idéale.

Où trouvez-vous l’inspiration ? ou vous suivez plutôt les choix de vos clients ?
Alors moi, je suis très influencé par les pop culture, les séries, la télé, mais surtout par la musique. Je suis très fan des popstar comme Lady Gaga, Ariana Grande, Britney Spears et tellement d’autres. Je puise aussi beaucoup dans l’esthétique des années 2000, et le tout fait un beau petit mélange. Je dirai que c’est un travail d’équipe, elles ont une petite idée de ce qu’elle souhaite niveau teinte ou effet, et on essaye de pimper un peu le tout avec mes idées.

Quelles sont les couleurs qui reviennent le plus ?
En ce moment, c’est bien évidemment le cuivré, c’est la grande tendance du moment. Sinon j’ai eu une grosse phase de violet, au point où j’avais l’impression de ne faire que ça ahah. Et évidemment le blond, l’indémodable, et notamment le blond doré que je trouve vraiment canon.

Il y a-t-il une coiffure que vous préférez réaliser ?Je dirai le wavy, pareil, c’est un indémodable. Et puis il y a tellement de technique différente pour le réaliser en fonction de l’effet désiré. Mon préféré, c’est vraiment le wavy très très lâche effet coiffé décoiffé combiné à deux petites tresses sur le contour du visage.

Avec quelles marques travaillez-vous ?
Je travaille essentiellement avec Redken, je suis un grand fan de leur marque, les Shades EQ sont pour moi un indispensable. Sinon, j’aime beaucoup aussi travailler avec la marque EVO, ils ont une large palette de coloration directe donc ça correspond bien à la demande de mes clientes

Êtes-vous ambassadeur?
Alors non mais mon objectif à court terme serait de devenir Redken Artist, donc si quelqu’un de chez Redken passe par ici, qu’il n’hésite pas à me contacter !

Avez-vous déjà coiffé de influenceurs ?
J’ai déjà coiffé de petits influenceurs lillois, après comme j’ai travaillé pour plusieurs shows de la Fashion Week, j’ai eu la chance de coiffer des modèles comme Maeva Marshall qui travaille forcément aussi dans le milieu de l’influence.

Avez-vous un salon ?
Je ne suis pas propriétaire de salon comme j’ai repris des études l’année dernière. Je travaille dans le salon d’un de mes amis : Julien Vertuze. Le salon s’appelle Au Quai des Artistes, il est situé dans le vieux-lille, c’est un salon un peu décomplexé où règne la bonne humeur, c’est très important pour moi de prendre du plaisir à travailler et dans ce cadre de travail, c’est parfait.

Concernant les prises de rendez-vous, tout se passe sur vos réseaux sociaux ?
Pour les réservations, on fonctionne avec Planity essentiellement, après les clientes peuvent nous contacter sur nos réseaux sociaux pour programmer un rendez-vous.

Valentin, que peut-on vous souhaiter pour 2023 ?
Comme je l’ai dit un peu plus tôt, j’aimerais devenir Redken Artist comme je suis très très fan de la marque et que ça me plairait vraiment de transmettre un peu mon savoir, j’aimerais aussi continuer à travailler dans le milieu de la mode et pour finir, pourquoi pas travailler pour un show au prochain MCB, quoi qu’il en soit je suis ouvert à chaque opportunité que l’on me propose, car j’arrive à tirer du bon dans chaque expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,587SuiveursSuivre
2,734SuiveursSuivre