6 February 2023

Rebecca Cathline, créatrice de In Haircare

Rebecca Cathline, créatrice de la marque In Haircare, représente cette nouvelle génération d’entrepreneures, jeunes, concernées et engagées, nées avec l’idée que l’inclusivité allait de soi.

Pour Rebecca Cathline tout est parti de ce constat : “aujourd’hui trouver le bon produit pour nos cheveux est un vrai casse-tête. En particulier les cheveux bouclés, frisés ou crépus qui demandent énormément de soins. C’est de ma propre expérience qu’est né mon premier projet d’envergure : Ma Coiffeuse Afro en 2016.”

“Je n’avais pas accès à l’ensemble des coiffeurs, et surtout, la plupart d’entre eux n’étaient, et ne sont toujours pas, formés à ce type de cheveux comme cela se fait aux Etats-Unis. Il fallait se rendre dans des quartiers précis à Paris, attendre des heures, y passer une journée parfois… Il était clair qu’il manquait une offre qui vienne combler les demandes de personnes en besoin de solutions concrètes mais délaissées par les circuits et marques « traditionnelles ».

DE « MA COIFFEUSE AFRO » À IN HAIRCARE

En 2016, après avoir multiplié les mauvaises expériences dans les salons de coiffure à Paris, Rebecca Cathline a un déclic et décide de se lancer. La jeune entrepreneure n’a pour « seuls » bagages que sa formation en e-commerce et une combativité à toute épreuve héritée de sa mère, propriétaire de plusieurs instituts de beauté. Toute sa jeunesse, elle l’a vue négocier avec des commerciaux et leur tenir tête.

À défaut de réseau dans le monde du business, elle s’appuie sur son bon sens et sa débrouillardise. Quelques recherches sur le site de petites annonces leboncoin lui permettent de trouver son développeur et futur associé, Didier Derozin, alors étudiant.

Ensemble, ils s’appuient sur le modèle économique d’entreprise de services spécifiques pour une clientèle dont les besoins ne sont toujours pas considérés, l’améliorent et le propulsent dans le monde 2.0. Ainsi est née Ma Coiffeuse Afro, une application de réservation qui met en lien des coiffeuses sélectionnées et des clientes qui peuvent enfin compter sur un service de qualité à domicile. Aujourd’hui, elle compte 180 000 utilisatrices.

En 2019, Rebecca et son associé Didier se lancent dans une nouvelle aventure : In Haircare. Le concept est né pendant le premier confinement, toujours en tenant compte des suggestions et demandes de la communauté.

Associés à un laboratoire expert de la cosmétique situé en France, ils élaborent, ensemble, après de multiples recherches, réflexions et tests, le produit parfait, 100 % naturel, vegan, cruelty free et made in France. Ainsi germe une gamme « in & out » de compléments alimentaires (in) et de soins capillaires (out) qui s’adresse à toutes et tous, quelle que soit sa carnation, et célèbre l’inclusivité sous toutes ses formes.

Pensée sur le modèle d’une startup grâce à la méthode du test and learn, et non comme une marque de beauté classique, In Haircare a très rapidement rencontré son public. C’est aujourd’hui l’une des rares marques de beauté qui a transformé l’essai, en devenant rentable en quelques mois.

Un Business de niche ?

15 à 20% de la population française qui auraient des cheveux texturés, de bouclés à crépus. La France n’autorisant pas, par principe, les statistiques ethniques, les acteurs du marché ne disposent pas de données pour calculer le potentiel économique.

Les femmes afro-françaises dépenseraient plus que les femmes caucasiennes, avec un budget moyen de 80 euros par mois (source agence AK-A). Outre des besoins pour lesquels il faut apporter des solutions efficientes, il est question de vraies opportunités économiques qui pourraient s’évaluer à 4 milliards d’euros en France (source agence AK-A).

3 ans après sa création, distribuée par des acteurs multimarques (Nocibé, Le Printemps prochainement) de la parapharmacie et en ligne sur son site marchand, In Haircare, est une entreprise qui se porte bien.

Preuve de la solidité de l’offre et du modèle, In Haircare a été récompensée par le Prix d’Excellence de la Beauté Connectée Marie-Claire en 2020 ; Rebecca Cathline a, quant à elle, été distinguée cette même année comme l’une des 10 femmes digitales de l’année par la « Journée de la Femme Digitale ».

lRebecca Cathline, fondatrice de Ma Coiffeuse Afro & In Haircare

Enfin, début 2022, alors qu’elle est incubée par la NUMA et l’Oréal Open Innovation à la Station F, la marque accueillait à son capital le fonds d’investissement du groupe L’Occitane Obratori, aux côtés de Marie Claire Ventures, Anne de Kerckhove et CRE Venture Capital.

Découvrez Ma Coiffeuse Afro !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,670SuiveursSuivre
2,726SuiveursSuivre