24 May 2024

Murielle Kabile, l’art et la matière

Avec son style éclectique, Murielle Kabile est, depuis plus de 10 ans, une figure incontournable de la valorisation du cheveu crépu à l’international.

Surnommée « Edward aux mains d’argent », le style hybride de Murielle Kabile bouscule les codes capillaire… avec art !

« A travers ma renommée, je réalise des créations artistiques emblématiques, liées à la culture africaine, caribéenne et occidentale, entre tableaux, sculptures , art vivant et vestimentaire, mettant en valeur les cheveux crépus qui ont été pendant des siècles rejetés, reniés, dû à toutes les souffrances depuis des années et des années remontant au temps de l’esclavage », explique la créatrice.

« Si l’Afrique reprend son cheveu naturel en main, le monde entier suivra car l’Afrique est la racine! Mon travail, éveille les consciences, aide beaucoup de personnes à reprendre confiance, avec mes nombreuses expériences professionnelles et compétences qui m’ont permis de faire découvrir mon univers lors des différentes expositions, des galeries d’art, des festivals cinématographiques, des Fashion week et tout cela dans le monde en tant qu’artiste connue et reconnue, de nombreuses personnes ont fait appel à mes compétences dans divers domaines ».

Après des années à travailler le cheveu à travers la coiffure artistique, elle ouvre audacieusement les portes du Festival de Cannes en 2015 avec sa toute première pièce Hair Couture qui rencontrera un succès médiatique retentissant, une reconnaissance artistique et une renommée internationale. Grâce à son triomphe, elle ne cesse, depuis, de grandir et d’évoluer en exploitant les cheveux de mille et une façons, en multipliant les expositions, les collaborations, les performances…

Après s’être faite remarquée sur les marches du Festival de Cannes, elle réalise sa première exposition à Milan dans la galerie d’art africain Ebano Gallery. Une magnifique performance d’art vivant apportant un nouvel esthétisme et une dimension revisitée du cheveu. Le public a été conquis par le talent de cette Designer Hair Couture, pionnière de cet univers. Surfant sur une tendance afropunk, afrofuturiste, les performances inattendues et avant-gardistes de l’artiste afro-caribéenne lui permettent de poser petit à petit son empreinte dans le monde de l’art.

Il faut attendre début 2017 pour que sa vision à contre-courant des tendances devienne un vrai phénomène. Séduit par le travail de Murielle Kabile qu’il perçoit comme un sculpteur plasticien, Bernard Dulon, galeriste spécialisé en art africain lui donne l’opportunité d’exposer dans sa galerie à Saint Germain des Prés à Paris. La designer est perçue comme celle qui redonne vie aux cheveux avec des sculptures de robes tressée, des coiffes égyptiennes, d’énormes afro multicolores, des tableaux composés de textures diverses…

Le ton général de cet art excentrique, un rien provocant, joue sur la dissolution des frontières entre les différentes textures, le brassage des références et le détournement des codes de l’art et de la mode. Entre traditionnalisme et radica- lisme, l’artiste puise son inspiration des grands courants de l’histoire de l’art ainsi que de l’esclavage, du temps des pharaons aux Black Panthers.

Titulaire d’un diplôme de couture en spécialité cuir et d’un brevet professionnel de styliste visagiste, son style créatif et sa multidisciplinarité lui permettent de revisi- ter divers univers, tendances ou monuments connus. Prenons pour exemple sa création d’une sculpture de la Tour Eiffel pour un show lors de la Pulp Fashion Week en 2016.

Don’t Touch My Hair

Murielle Kabile s’inspire aussi de l’actualité pour créer des oeuvres revendicatrices comme “Don’t touch my Hair” qui ont fait l’objet d’une manifestation au coeur de Paris Place de l’Opéra en juin 2019 avec le défilé de mannequins coiffés d’énormes afro multicolores.

Le succès pousse dans le même temps l’artiste à diversifier ses activités : entre le lancement de ses marques, les créations capillaires Big Hair World, les créations de prêt-à-porter, la mise en place de défilés, showrooms et boutique en ligne, la designer et entrepreneur fusionne son savoir-faire et ne montre aucune limite artistique.

Le cheveu : un nouvel art

L’apparition du cheveu comme matière dans le milieu de l’art n’a jamais connu autant de succès que depuis quelques années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre