12 June 2024

Tout savoir sur la coloration végétale

Rencontre avec Jérôme Caillé fondateur d’Un Hair Naturel. Ce spécialiste de la coloration végétale utilise principalement Couleurs Gaïa. Une aventure que les deux entreprises ont commencé ensemble, il y a 15 ans. Aujourd’hui, l’enseigne compte 5 salons à Nantes et un à Carquefou (44).

Coloration végétale

Quelle est la particularité de la coloration végétale ? Peut-on tout oser ?

C’est un petit peu comme de la peinture. Il faut imaginer votre couleur de base comme une toile de fond. Si vous avez un cheveu blanc, vous pourrez obtenir toutes les couleurs souhaitées, du blond au brun. Il y a une seule chose que nous ne pouvons pas faire, c’est éclaircir un cheveu. Nous n’enlevons pas le pigment naturel de la cliente, car à ce moment-là, il s’agit d’une action chimique.

Le temps de pause est-il plus long en coloration végétale ?

Tout dépend. Si l’on veut réaliser un blond sur cheveux blancs, le temps peut être plus court qu’une coloration de synthèse. Parfois même 15 minutes. En revanche, si on est blanc et qu’on veut devenir brun, le temps sera plus long, jusqu’à 1 h 30 environ. Je vous donne ici les deux extrêmes. On laisse le temps à la nature de faire son effet

Peut-on, par la suite, se tourner vers des types de coloration plus chimiques ?

Oui, bien sûr. Il existe cependant une exception : lorsque dans votre coloration végétale, il y a une forte proportion d’indigo, et que derrière vous souhaitez éclaircir.

À l’inverse, pour appliquer une coloration végétale sur des cheveux déjà méchés, nous réalisons une cure d’argile pour enlever toute trace de silicone et rééquilibrer le pH. Le pigment pourra alors s’accrocher sur le cheveu correctement.

La coloration végétale est-elle adaptée à tous les types de cheveux ?

Tout à fait. D’autant plus que la coloration végétale a des propriétés soignantes. Un henné neutre sur un cheveu fin va venir gainer le cheveu et lui apporter de la brillance.

Le coiffeur doit-il suivre une formation spécifique pour utiliser ces produits ?

Tout à fait. Le système et la logique sont tout à fait différents des colorations de synthèse. Il existe chez Couleurs Gaïa, 10 nuances. Et c’est au coiffeur de composer son mélange pour obtenir la couleur souhaitée. 

Et bien sûr, les risques professionnels pour les coiffeurs sont moindres…

Oui, on enlève toutes les maladies liées à l’asthme et aux allergies. La santé de nos salariés est complètement préservée. 

Quels sont les profils de vos clientes ? Jeunes ? Âgées ? Versées dans le développement personnel et le bien-être mais pas seulement ?

Oui, nous avons toutes ces franges de population, de 18 ans à plus de 80 ans… 70 % de notre clientèle vient du médical, paramédical et de l’enseignement. Ce sont des gens qui s’informent. Après bien sûr, on répond aux problématiques de toutes les personnes allergiques. On accueille également la clientèle en post-chimio, aussi les femmes enceintes.

Observez-vous encore un boom du végétal ?

Pour moi, le marché est toujours en expansion. La prise de conscience de ce qu’on s’applique, de ce qu’on mange touche de plus en plus de monde. 

Quels ont été les effets du Covid sur le végétal ?

Nous avons proposé pendant le confinement un Vrac avec Couleurs Gaïa. Nous faisions un mélange que la personne pouvait rapporter à la maison et s’appliquer afin d’entretenir sa couleur. Le Vrac marche également pour le soin et le shampooing. Et de nombreuses personnes ont gardé ces habitudes. 

On accompagne aussi des personnes qui souhaitent conserver leurs cheveux blancs. 

Comment avez-vous re-fidélisé vos clientes ?

Nous préconisons un retour en salon toutes les 2/3 couleurs à la maison pour conserver une qualité de résultat optimum. Ce système libère du créneau horaire, ce qui nous permet d’accueillir toujours plus de monde !

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour ,
    Elisabeth coiffeuse végétale depuis plus de 10 ans.
    En vous lisant je me suis reconnu, ma philosophie et l approche de la coloration végétale, que du bonheur, un état d esprit et prise de conscience, j adore, j aborde et j explique à mes clientes que nous travaillons les pigments de la même façon que la peinture d une toile,
    Je vous remercie pour ce retour
    Elisabeth Fernandes Proust

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre