24 February 2024

Le show Wella au musée des Arts décoratifs

C’était le week-end dernier ! Wella a mis le feu grâce à un magnifique défilé rythmé en plein cœur du musée des Arts décoratifs. Compte rendu.

Ce ne sont pas moins de 400 invités privilégiés qui se sont pressés, il y a une semaine, pour assister à la grande soirée organisée par Wella. Et pour cause, la filiale française avait choisi un lieu d’exception : le musée des Arts décoratifs. Bien sûr, l’exposition « Des cheveux et des poils » dont elle est le partenaire principal était au cœur du parcours. 

Wella, 143 années d’existence

Avant de s’installer dans la nef centrale du très beau bâtiment parisien, les invités ont pu s’imprégner de l’histoire de la coiffure et découvrir des centaines d’objets exposés dont les premiers remontent au XVe siècle. Ils pouvaient pointer du doigt les empreintes de Wella au cours de l’histoire. Des archives inédites comme, par exemple, les affiches publicitaires vintage de la marque, ont fait revivre le XXe siècle et ses idéaux de beauté. C’est indéniable : Wella fait bien partie de notre patrimoine beauté avec ses 143 années d’existence. Caroline Gudin lors de son discours introductif nous l’a bien rappelé. « Inspirer et servir les coiffeurs fait partie intégrante de notre engagement, depuis plus de 143 ans. »

C’est parti pour le show

Dans une ambiance digne des plus belles fashion weeks, 9 coiffeurs sont venus nous faire rêver et présenter 6 tableaux. Les images du passé, du présent et du futur ont défilé en un seul show rythmé et dynamique.

Pour commencer, Raphaël Perrier nous a transportés dans une Asie fantasmée. Des coiffes magistrales ont hypnotisé le public. Hilena Neto et Stéphanie Comte ont radicalement changé l’ambiance avec leurs modèles piquantes et dansantes. Une ambiance années folles endiablée. Les cheveux wavy très hollywoodiens ont ravi l’audience. Puis, place à des inspirations plus dark et gothiques avec les créations de Florian Henry et Gabin Ahmed qui ont célébré les 50 ans de Sebastian Professional. Ivan Arniaud et Sacha de Carteret nous ont offert des looks à la féminité affirmée. Le disco et les paillettes ont prolongé les festivités. Et enfin, le futur est arrivé, tout de blanc immaculé. Christophe Nicolas Biot en showman a fait vibrer la salle.

De l’innovation

Cette magnifique soirée a permis à la marque de présenter également sa nouveauté : Ultimate Repair. Le rouge de Wella était bien là, partout, vif et éclatant, depuis les lumières, les costumes jusqu’aux produits flambant neufs. Bravo !

Crédits photos : @Pascal Latil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre