23 February 2024

Les cheveux texturés ont enfin leur formation !

C’est un sujet important dans notre industrie. Le manque de représentation et de formations de coiffure pour les cheveux bouclés, frisés, crépus, dits BFC. C’est officiel ! Un certificat dédié à la maîtrise de ce type de cheveux sera proposé aux coiffeurs dès septembre prochain !

Le certificat intitulé « Réaliser des techniques de coiffure pour cheveux spécifiques, bouclés à crépus » est désormais enregistré au Répertoire Spécifique sous le numéro RS6020. Cette formation de coiffure est certifiante et finançable par l’OPCO EP (opérateur de compétences des entreprises de proximité). Elle sera accessible à la rentrée prochaine, dès septembre 2023.

Une formation technique complète

Cette formation de coiffure permet l’acquisition d’un ensemble de compétences liées aux techniques de coiffage, coloration et mise en forme des cheveux bouclés à crépus. Les professionnels intéressés devront assister à 217 heures, soit 31 journées de formation. La durée nécessaire pour intégrer l’ensemble des aspects en lien avec les cheveux BFC.

Qui peut effectuer cette formation de coiffure ?

Pour intégrer une session de formation, le professionnel doit posséder déjà un certain bagage. Il doit être titulaire d’un CAP Coiffure et avoir à son actif deux années d’expérience professionnelle. Il peut également être titulaire d’un Brevet professionnel (BP) Coiffure ou justifier de 4 années d’expérience professionnelle dans le domaine de la coiffure.

Ce certificat peut être validé après un parcours de formation continue, en contrat de professionnalisation ou par expérience (VAE). À l’inverse, ce certificat n’est pas accessible par la voie de l’apprentissage ou via une candidature individuelle.

Où effectuer la formation ?

Seuls les organismes de formation habilités par la CPNEFP (Commission formation de la branche coiffure) peuvent dispenser ce nouveau certificat. Il s’agit de 5 centres de formation pilotes situés en Ile-de-France, dans l’Hérault, en région PACA, en Moselle et en Normandie. Ils seront rapidement rejoints par d’autres organismes de formation qui doivent au préalable candidaté auprès de la commission formation de la branche coiffure.

« C’était une nécessité du fait d’une demande réelle, grandissante et face à laquelle beaucoup de professionnels étaient démunis par manque de formation technique diplômante. Pour nous c’est une réelle satisfaction et l’aboutissement d’un long travail », souligne Christophe Doré, président de l’Unec.

Pour en savoir plus : https://unec.fr

À lire également : La discrimination capillaire, ça existe aussi !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre