23 February 2024

Rencontre avec Alexandre Perreard, fondateur de Swissliss

À l’occasion de la Summer Party organisée par Bleu Libellule, nous avons rencontré Alexandre Perreard. Il est le fondateur de la jeune marque d’outils professionnels Swissliss. Récit d’une success story.

Bleu Libellule a profité du début de l’été pour organiser sa Summer Party au musée des Arts décoratifs. Ce n’est pas un hasard puisque l’enseigne de beauté est partenaire « Des cheveux et des poils ». Cette magnifique exposition retrace l’histoire de notre rapport à la pilosité. Niché dans l’illustre bâtiment, l’espace Bleu Libellule était aménagé afin de présenter au mieux ses marques phares distribuées. Notamment Swissliss.

Le succès d’une marque helvétique

Cette jeune marque fondée il y a seulement 5 ans connaît un succès fulgurant grâce à ses sèche-cheveux légers et ergonomiques. Derrière ce projet, se trouve Alexandre Perreard. Après 11 ans d’expérience passées chez L’Oréal Professionnel, il a perçu le besoin des coiffeurs pour des outils innovants et ergonomiques. Tout a donc commencé en Suisse et plus particulièrement à Martigny, où il crée le premier sèche-cheveux Swissliss, le Cloud Edition.

Un catalogue ciblé

La force du Cloud, outre son poids ultraléger, et son silence, une priorité pour le travail en salon, est son design. Il permet au coiffeur de travailler à la verticale et de limiter les fatigues et inconforts au niveau du poignet. Depuis, d’autres outils ont fait leur apparition. Le sèche-cheveux Ultime Edition 2.0 est agrémenté d’un écran digital et doté de la technologie ionique. On trouve aussi dans le catalogue un wavy, The Curl Edition, et un fer à lisser qui arrive en Suisse prochainement. Chaque appareil répond à un besoin précis et reste accessible par son prix. Les prix des sèche-cheveux s’échelonnent entre 219 et 269 €.

Une marque plébiscitée par les coiffeurs

L’aventure Swissliss a commencé avec les coiffeurs. Par le bouche-à-oreille et leur force de vente, ils ont permis aux outils Swissliss de connaître un beau succès et de faire connaître la marque auprès du grand public. Celle-ci, en effet, ne dispose pas de e-shop. Le seul moyen pour un particulier qui souhaite obtenir un de ces appareils helvétiques est de passer soit par son propre coiffeur ou alors, depuis juillet dernier, directement par le e-shop de Bleu Libellule. L’entreprise française comptabilise comme clients 40 % de coiffeurs, et 60 % de particuliers. Autre point fort : le service après-vente qui s’effectue dans l’atelier suisse de la marque. Aujourd’hui Swissliss fonctionne avec une équipe de 6 à 7 ambassadeurs dont JodHair, déjà présenté sur notre site. Une belle aventure !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre