24 April 2024

Hélène Landreau de Couleurs Gaïa, « Nous avons à cœur d’innover »

Hélène Landreau, cofondatrice de Couleurs Gaïa et responsable produits, recherche et innovation, nous explique le processus de création qui pousse la marque vers toujours plus de développement. Une aventure sans cesse renouvelée pour remplacer ou compléter la chimie sans faire l’impasse sur la qualité.

Titulaire d’un BTS en cosmétique, Hélène Landreau a étudié la naturopathie. En 2005, elle s’associe avec Bénédicte Boisdron qui possède déjà son salon naturel. C’est elle qui la forme au métier de coloriste végétale. Couleurs Gaïa est lancé ! Depuis, la marque ne cesse de grandir, poussée par la soif d’innovation de son équipe.

Hélène Landreau, racontez-nous. Comment se passe le processus de création d’un nouveau produit ?

Lorsque nous avons une idée, celle-ci arrive souvent après avoir interrogé les coiffeurs. Nous élaborons un cahier des charges en accord avec les exigences de Cosmos bio, le label qui certifie tous nos produits. Chez couleurs Gaïa, tous les produits sont certifiés, c’est un positionnement. Nous travaillons ensuite avec nos laboratoires partenaires et des universités de recherche. Les solutions seront ensuite testées dans nos salons pilotes avant de finaliser la formule du produit. Nous vérifions pour les colorations, par exemple, leur durabilité et leur synergie.

Quelles sont les innovations dont vous êtes le plus fiers ?

En coloration 100% végétale, nous avons réussi à faire évoluer des protocoles pour qu’ils soient beaucoup plus simples à utiliser. Pour les colorations foncées sur les forts pourcentages de cheveux blancs, nous avions besoin de deux applications. Maintenant, nous n’en réalisons souvent plus qu’une et demi. Cela réduit considérablement les temps de pose sans nuire à la qualité.

Pour le soin, nous avons sorti récemment le masque Velours entièrement bio et ultra nutritif. Nous avons travaillé sur le shampooing solide. Sans sulfate et bio, il reste moussant et est enrichi de plantes ayurvédiques.

Pouvez-vous nous en dire plus sur vos autres domaines de recherche ?

Nous avons encore plein de projets dans les cartons. L’idée est d’être tout aussi performant que les molécules chimiques, mais au naturel et bio. Par exemple, nous allons innover sur les reflets froids. Un domaine moins exploité et moins facile. Nous sommes toujours en recherche de plantes pour trouver de nouvelles couleurs.   

Nous recherchons des solutions qui soient compatibles avec d’autres méthodes non végétales. Lorsque les mèches sont décolorées, quelles sont les couleurs que nous pouvons appliquer ? Même chose, après une permanente…

Quels sont vos objectifs aujourd’hui ?

Tout en restant 100 % naturels, nous sommes partenaires de salons qui travaillent avec l’oxydation car les deux sont complémentaires. Nous avons à cœur de communiquer sur le naturel même avec des gens qui n’y sont pas sensibles, proposer des produits plus respectueux pour les clients et les coiffeurs. L’idée est de démocratiser la coloration 100% végétale qui est une couleur soin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre