24 May 2024

La coloration sur cheveux bouclés, les conseils de Sarah Pavlovski

Les cheveux bouclés, frisés et crépus sont naturellement poreux et nécessitent une véritable expertise et un savoir-faire. Surtout lorsque les clientes demandent un balayage ou une coloration oxydante qui risque de les fragiliser. Rencontre avec Sarah Pavlovski, experte sur le sujet.

Sarah Pavlovski est formatrice professionnelle chez 2C2C Formation et à la Dioka Academy. Elle est également cofondatrice du salon Au Vingt Quatre à Paris. Elle nous divulgue ses conseils d’experte pour accompagner les femmes aux cheveux bouclés, frisés, crépus (BFC) qui souhaitent se lancer dans un balayage.

Sarah, est-ce que vos clientes aux cheveux bouclés sont réticentes à l’idée faire des colorations/balayages ?

De plus en plus de clientes aux cheveux BFC viennent pour des colorations ou des balayages. Elles ont conscience que leurs cheveux demandent des soins particuliers et qu’il est important de travailler dans le respect de la fibre. Des conditions essentielles pour obtenir de jolis résultats tout en préservant la texture de leurs cheveux. Elles ne sont généralement pas réticentes mais plutôt vigilantes sur ce qui va être réalisé sur leurs cheveux. 

Quels sont les principaux conseils que vous leur donnez en consultation ?

Avant toute prestation, je suis à leur écoute. Je prends le temps de leurs expliquer l’impact de la technique sur leurs cheveux et l’entretien nécessaire : la fréquence des visites en salon, la routine à appliquer au quotidien. Ensuite, le choix leur appartient. Je ne force jamais et j’installe toujours une relation de confiance entre elles et moi. Si je sens ma cliente hésitante, je lui conseille de prendre le temps de réfléchir plutôt que de regretter son choix. 

Faites-vous attention à la formulation des produits que vous utilisez ?

Les cheveux bouclés, frisés et crépus sont particulièrement fragiles, je fais donc très attention à la formulation des produits que j’utilise ainsi qu’aux valeurs des marques avec lesquelles je travaille. Malgré tout, quand on parle d’éclaircissements il faut aussi être réaliste. Nous avons la chance d’avoir des produits de plus en plus doux et performants mais cela reste une action chimique et invasive sur les cheveux. Il donc important que le coloriste maîtrise sa technique et travaille dans le respect de la fibre. 

Quelles sont les tendances que vous avez observées et qui sont très demandées en ce moment en matière de balayage ?

En ce moment nous réalisons beaucoup de balayage pour apporter de la lumière et du relief aux boucles. La demande est plus portée sur des tons chauds et lumineux. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre