22 June 2024

Le salon de coiffure insolite de MamzellWash

Cabinet de curiosités ou salon de coiffure ? Voici un lieu pas comme les autres tenu par Marie Ausina alias MamzellWash.

Plasticienne, costumière, coiffeuse, Marie Ausina multiplie les talents artistiques. Découvrez ce salon de coiffure insolite que sa propriétaire appelle « cabinet de curiosités capillaires et créations textiles ».

Ce lieu existe depuis mars 2013. MamzellWash l’a créé à la suite d’une maladie qui a réveillé en elle le besoin de faire de ses rêves une réalité. Ses inspirations sont nombreuses, ce qui explique sans aucun doute son unicité : de l’ordre du conte, de l’onirisme, du chamanisme et de l’art religieux, du baroque et des cabinets de curiosités du XVIe et XIXe siècle. Marie est également férue de brocante et aime chiner des objets extraordinaires.

Un salon de beauté insolite

Le salon de MamzellWash se constitue d’un seul poste de travail et d’un bac pour la coiffure. Elle travaille seule et reçoit une personne à la fois. L’une des (nombreuses) particularités : le casque destiné aux colorations est incrusté dans un arbre géant en papier mâché. L’espace “attente” se trouve au milieu de l’exposition des costumes et accessoires/décors de scène. Des livres d’art sont à disposition. Son atelier de couture pour fabriquer ses costumes est visible depuis le comptoir de caisse. Elle y accueille une clientèle diverse en âge et en styles : de l’artiste de cirque ou le musicien jusqu’à l’avocat ou l’architecte….

Qui se cache derrière MamzellWash

Vous l’aurez compris Marie Ausina n’est pas une coiffeuse comme les autres. Elle nous explique : « Je suis à la base plasticienne, costumière et performeuse. J’ai fait des études d’arts appliqués dans la mode à Paris. Le métier de la coiffure est venu plus tard avec l’envie d’apporter un soin à la personne. Mon imaginaire m’a toujours poussée à créer et incarner des créatures fantasmagoriques que je fabrique avec des éléments que je chine, des tissus anciens, des matériaux détournés. » Ses créatures racontent des histoires visuelles et émotionnelles par leur présence, leurs mouvements et les scénographies.

@stephanefelicite75

Des métiers qui se nourrissent mutuellement

« Je crée en quelque sorte des coiffes pour chacune des personnes qui vient dans mon salon. Leurs cheveux sont comme une matière, un tissu capillaire que j’aime modeler. Je les vois comme un moyen d’expression fort de notre personnalité. J’ouvre mon salon quatre jours dans la semaine. Le cinquième jour est consacré à la création artistique. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre