25 July 2024

Raphaël Perrier, un artiste aux multiples talents

Comment donner envie aux jeunes de se lancer dans le métier de la coiffure ? Rencontre avec Raphaël Perrier qui nous montre par la multiplicité de ses activités comment notre métier est riche et en perpétuelle évolution.

Formateur, artiste, showman et visionnaire, Raphaël Perrier impressionne. Par la force de son travail et de son talent, ce sont aujourd’hui des coiffeurs du monde entier qui se pressent pour venir se former dans son académie au Mans. Dernière nouveauté en date, la création du concept Me & My Salon qui propose clé en main le relooking et la revalorisation de votre salon

Peux-tu nous parler de ton nouveau concept de salons Me & My Salon ? Comment se différencie-t-il des franchises Raphaël Perrier ?

Au départ, j’ai créé le Club Raphael Perrier qui était un club de copains. Par la suite, nous nous sommes rendu compte que nous pouvions aider les coiffeurs à développer leurs chiffres d’affaires, à gérer leurs entreprises, leurs salariés tout en restant eux-mêmes. Nous avons pris un virage il y a deux ans et mis un gros coup d’accélérateur pour pouvoir apporter encore plus de choses à nos salons du club. 

Puis, j’ai créé la franchise. Ce n’était pas mon objectif à la base, mais j’ai rencontré une forte demande. Nous avons créé le concept, les protocoles, la formation. C’est plus qu’une réussite ! Nous avons ouvert des magnifiques salons à Limoges, Caen, Paris et Rennes. Ce sont des business qui fonctionnent très bien. Nous accompagnons les chefs d’entreprise et nous formons nous-mêmes les équipes. 

Ces deux concepts étaient totalement différents et adaptés à deux types de client. Pour la franchise, nous recherchons des emplacements numéro un, qui nécessitent donc de gros investissements. Il existait une marche entre le Club et la Franchise pour de jeunes chefs d’entreprise qui était trop haute à monter. 

Nous avons donc décidé de créer le concept Me & My Salon. Il s’adresse à de jeunes chefs d’entreprises qui veulent se lancer avec un concept fun et moderne mais aussi à n’importe quel salon de coiffure qui veut relancer les dés, qui a fait des travaux il y a quelques années et qui ne voit plus son chiffre d’affaires augmenter. 

Nous avons voulu créer un concept fort et jeune qui inclut un système de carte de fidélité à l’année pour la cliente. Nous avons à l’heure actuelle qu’il est très dur d’aller chercher des nouveaux clients. Nous avons donc décidé de créer un concept milieu de gamme qui permet à la cliente d’avoir envie de revenir plus de fois dans le même salon de coiffure. L’innovation : nous fermons le salon quinze jours pour le modifier complètement. Pendant ce temps, nous réécrivons la carte des prix et nous formons les collaborateurs.  À la réouverture, les clients se trouvent réenchantés et ne comparent pas les prix qui sont fixés avant car ce ne sont plus les mêmes services !

Tu es également passionné par la réalité virtuelle. Comment imagines-tu le salon de demain ?

Le salon de demain présentera toujours un coiffeur derrière son fauteuil. Je tiens le même discours depuis des années. La réalité virtuelle ne pourra jamais remplacer un coiffeur, un formateur, une paire de ciseaux. Il s’agit d’un outil que j’ai développé pour aider les salons de coiffure à être encore meilleurs, pour aider les formateurs et donner envie aux jeunes. Chaque jeune a des manières d’apprendre différentes. Certains doivent lire, d’autres écouter, etc. La réalité virtuelle touche encore une autre catégorie de jeunes et le droit à l’erreur pour la confiance en soi est hyper important aujourd’hui. Le jeune peut s’entraîner autant qu’il veut avant de couper les cheveux de sa première cliente ou de son premier modèle. Il est ainsi plus performant dès son premier coup de ciseaux. 

À mon sens, ce qu’il y a de plus dur dans la coupe de cheveux, ce n’est pas de couper les cheveux, de tenir un peigne ou une paire de ciseaux mais de comprendre la géométrie dans l’espace. Comment la mèche de cheveux va tomber une fois coupée ? Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai créé cet outil. Nous utilisons les casques pour former nos équipes au service client. C’est un sujet qui me tient vraiment à cœur. Dans nos salons franchisés, lorsqu’un nouveau collaborateur arrive, nous mettons à disposition dans son salon un casque de réalité virtuelle. Il peut ainsi apprendre nos méthodes de coupes mais aussi et se former sur le parcours client. Que doit-il répondre à une cliente qui entre dans son salon ? C’est pour nous un énorme gage de qualité et d’accompagnement pour aider nos nouveaux collaborateurs. 

Peux-tu nous parler de tes prochaines actualités créatives et artistiques (shows, émissions, cinéma) ? 

Nous travaillons sur de nombreux projets en ce moment. Ils sont encore top secret. Je suis parti avec toute mon équipe faire un show au Canada dont je rentre tout juste. Nous repartons en Chine pour l’éducation et la formation, et je reprends l’avion pour Orlando. Nous allons faire un show lors d’un très gros événement pour les États-Unis. Je suis sur un très gros projet qui est encore secret défense. Il s’agit d’un évènement connu à l’international et que tout le monde connait. Je suis vraiment très fier !

Tu seras sur la scène du MCB à la rentrée. Quelles seront tes inspirations ?

Je serais bien sur présent avec toutes mes équipes pour réaliser le prochain show qui sera sur le thème du temps. Le temps est un joyau précieux qui ne s’achète pas mais se consume. Personne ne peut l’arrêter, personne ne peut le maîtriser. Il est donc important de ne pas le gaspiller, d’en profiter et de se battre pour réaliser ces rêves. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre