25 July 2024

Ambre Coiffure : De La Nouvelle Star à coiffeuse voyageuse

Ambre n’est pas une coiffeuse comme les autres. En 2023, elle est partie avec sa mallette sillonner le monde et y a fait des rencontres qui ont bouleversé sa vie. Un voyage qui a été filmé par les caméras de France TV et qui sera rediffusé sur France 5.

« La coiffure, c’est ma troisième vie. » Le décor est planté. Dès les premières secondes de l’entretien, nous savons déjà que Ambre va nous surprendre. Cette coiffeuse chez Cut by Fred a en effet un cursus pas comme les autres. Étudiante en art et musicienne, elle est repérée dans l’émission La Nouvelle Star. Cette expérience lui ouvre les portes de la télévision. Après douze années à réaliser des castings, elle claque la porte pour se reconvertir dans la coiffure. « Il y a eu un effet post-confinement, nous confie-t-elle. C’est là que les cheveux sont arrivés dans ma vie. » Son stage chez Cut by Fred est une évidence, et depuis, elle n’a pas quitté le salon ou presque. 

En 2023, France TV lance un appel à projets et sur les 500 dossiers envoyés, c’est le sien qui est retenu. Celui d’une coiffeuse nomade qui part à la rencontre de différentes cultures pour faire voyager les Français derrière leurs écrans. Armée de sa grosse valise, elle visite quatre pays : le Brésil, le Kenya, l’Inde et la Corée du Sud. « Je voulais parler de tous les types de cheveux ! », ajoute Ambre dont les cheveux bouclés l’ont conduite vers son métier passion.

Elle se souvient avec émotion d’un tressage dans une favella du Brésil. « Ce pays connaît une véritable révolution capillaire, et particulièrement à Salvador de Bahia. Alors qu’il y a une quinzaine d’années, le lissage brésilien était indispensable, les femmes en retrouvant leurs cheveux naturels, se reconnectent à leur origine marquée par l’esclavage et renouent avec des coiffures oubliées. » Dans le documentaire, une femme lui explique comment la manière dont les cheveux étaient tressés révélait un plan caché pour s’évader. L’une des rencontres qui a marqué Ambre à vie.

Elle revient également sur une autre expérience forte : celle de la cérémonie du nom dans un village masaï. Dans la culture de ce peuple, l’enfant attend plusieurs mois avant de recevoir son nom. Au cours de la cérémonie, la grand-mère rase la tête de sa fille qui rase celle de l’enfant. Les cheveux sont récupérés dans un bol sacré pour y former un symbole protecteur pour l’enfant. « Le cheveu dirige le monde », ponctue Ambre. Une très belle phrase qui donne du sens à notre métier.

Replongez vous dans ce documentaire en plusieurs épisodes pour revivre avec Ambre ces échanges riches en sens sur notre humanité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre