25 July 2024

Entretien exclusif avec Charbel Katra, directeur Revlon Professional

Invité au Front Row Summit, Sergi Bancells, notre ambassadeur international Estetica, a rencontré Charbel Katra, directeur de Revlon Professional Europe du Nord. Interview exclusive.

Charbel Katra
Charbel Katra, directeur Revlon Professional pour l’Europe du Nord.

Lui-même fils de coiffeur, Charbel Katra fait tout pour pousser l’industrie vers le haut et autonomiser la profession. Il nous explique son parcours et les objectifs de Revlon Professional pour renforcer son rôle de soutien essentiel auprès des coiffeurs.

Estetica Magazine : Charbel, en repensant à vos six années chez Revlon Professional, comment votre parcours a-t-il façonné votre carrière dans l’industrie de la coiffure ?

Charbel Katra : En effet, ce furent six années rapides et enrichissantes. Ayant grandi avec un père coiffeur au Liban et une mère danoise, j’ai été plongé dès mon jeune âge dans la diversité culturelle et dans le monde de la coiffure. Mon chemin direct n’était pas celui d’un coiffeur – je plaisante souvent en disant que j’ai deux mains gauches – mais plutôt dans les aspects commerciaux. J’ai toujours été motivé par le désir d’aider les coiffeurs à développer leur entreprise et à revaloriser l’industrie de la coiffure.

Estetica : Qu’est-ce qui vous a attiré chez Revlon et vous a incité à rejoindre l’entreprise ?

Charbel : La décision a été profondément influencée par une convergence de mes désirs professionnels et de la vision de Revlon. Au début de ma carrière, à un certain moment, j’avais l’impression de pousser des stocks plutôt que d’aider les coiffeurs, ce qui n’était pas la raison pour laquelle j’étais entré dans cette industrie. Revlon m’a approché avec une philosophie qui résonnait avec la mienne – soutenir les coiffeurs au-delà de la simple vente de produits. J’aimais la vision qu’ils avaient de l’industrie de la coiffure car elle correspondait à la mienne, ce qui a motivé mon passage à Revlon en tant que directeur commercial pour la France.

Estetica : Comment décririez-vous la culture chez Revlon et qu’est-ce qui la distingue des autres entreprises ?

Charbel : Revlon se distingue par son mélange unique entre un soutien multinational et l’agilité d’une petite entreprise, ce qui nous permet de répondre rapidement aux besoins du marché tout en disposant d’un système de soutien solide. C’est une entreprise suffisamment grande pour être utile à l’industrie de la coiffure, mais suffisamment agile pour s’adapter rapidement à ses demandes en constante évolution.

Estetica : Gérer l’équilibre entre rentabilité et soutien aux coiffeurs doit être un défi. Comment abordez-vous cela ?

Charbel : C’est un équilibre complexe, mais je m’appuie fortement sur mes expériences personnelles et sur le potentiel que je vois dans l’industrie. Les chiffres sont très importants mais le potentiel est tellement grand que tout le monde peut croître si nous sommes tous capables de donner au consommateur final celui qui dépense l’argent la vraie envie de le dépenser dans un salon. Nous nous concentrons sur l’amélioration de l’expérience en salon pour la rendre préférable à d’autres choix de consommation, comme le shopping ou les voyages. Il s’agit de créer une expérience attrayante.

Estetica : Parlez-nous du programme Future One que vous avez lancé en France et de ses objectifs.

Charbel : Le programme Future One est essentiel pour aligner nos stratégies de vente avec un véritable soutien commercial pour les salons. Le programme Future One vise à aider nos représentants commerciaux, au lieu de simplement vendre le produit, à peut-être demander au coiffeur de passer la commande sur notre e-shop Revlon Pro, puis à passer une heure dans le salon de manière très qualitative. Ce passage de la simple vente à un soutien stratégique aux entreprises est conçu pour aider les salons à attirer et fidéliser les clients tout en augmentant leurs revenus.

Estetica : Quelles sont les autres initiatives mises en œuvre par Revlon Professional pour donner aux coiffeurs tous les outils pour s’épanouir au niveau business ?

Charbel : Au-delà de Future One, nous organisons des événements comme le Front Row Summit, conçus pour dynamiser et inspirer les coiffeurs avec de nouvelles tendances et des pratiques commerciales réussies. Nous voulons leur donner tous les outils pour s’épanouir niveau business. Au lieu de simplement organiser un événement artistique, nous y ajoutons les tendances et les réalités du marché d’aujourd’hui, aidant les coiffeurs à s’adapter et à innover dans leurs pratiques.

Estetica : Comment le leadership au sein de Revlon, comme travailler avec Charles Waters, influence-t-il la direction de l’entreprise ?

Charbel : Charles apporte une compréhension profonde de l’industrie de la coiffure, ce qui est crucial. Toutes les décisions ont toujours été prises pour aider le coiffeur à développer son entreprise, en veillant à ce que nos stratégies soient toujours alignées avec les besoins de l’industrie. Ce leadership de soutien est essentiel pour mettre en œuvre des services et des initiatives qui bénéficient vraiment aux coiffeurs.

Estetica : En regardant vers l’avenir, quels sont vos espoirs pour Revlon et pour l’industrie de la coiffure en général ?

Charbel : Je suis optimiste et ambitieux quant à notre impact. Mon espoir est vraiment de pouvoir créer cet effet boule de neige autour de l’émancipation business des coiffeurs et de leur permettre d’avoir leur propre positionnement. L’objectif est de voir l’industrie de la coiffure retrouver sa vitalité et son importance au sein des économies locales et mondiales, une chose qui me passionne tout au long de ma carrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre