24 April 2024

Guy Salomon, « la durabilité, plus qu’un engagement, une passion »

Comment imaginer le salon de demain ? Eh bien tout simplement durable ! Rencontre avec Guy Salomon, propriétaire d’un salon écoresponsable, labellisé « Mon coiffeur s’engage », à Molsheim, en Alsace.

Huit collaborateurs et une consommation d’énergie divisée par divisée par deux depuis 2010. Le salon de Guy Salomon se présente comme un exemple réussi d’espace de travail durable et vertueux.

Guy, racontez-nous quels sont les principaux dispositifs que tu as mis en place pour diminuer la consommation d’énergie ?

J’ai souscrit à un contrat d’énergie verte. Mes vitrines exposées plein sud sont dotées d’un filtre qui arrête la chaleur à 50 %. Résultat : nous utilisons moins notre climatisation, et dès que nous le pouvons, nous choisissons d’aérer. Tout le salon est équipé en LED avec des détecteurs de lumière. Nous douchettes également permettent de diminuer notre consommation d’eau. Nous utilisons des serviettes en microfibre à la place du coton, ce qui nous pousse à faire moins de machines à laver. Le tissu moins épais sèche plus vite, tout en absorbant bien l’eau.

Comment gérez-vous les déchets ?

Chez nous, tout est recyclé ou valorisé. On fait le tri bien sûr. Nous faisons appel à Capillum pour les cheveux. Les emballages de tubes souillés sont récupérés par La collecte du coiffeur. Nous sortons ainsi 30 L par mois de déchets non recyclables

Et puis quand on parle de salon durable, il y a également toute la partie management à prendre en compte…

En effet, l’engagement du salon dans le green apporte un cadre de travail vertueux qui donne envie aux employés de rester. Nous sommes moins souvent malades. Les cas d’allergie, de stress ou de rhume sont pratiquement inexistants. Nous utilisons des produits sans ammoniaques qui ne dégagent pas de poussière. Les bacs s’adaptent à la taille des coiffeurs, tout comme les sièges. Nous travaillons avec des séchoirs légers. Nous avons mis au point un système d’affichettes dans le salon qui donne toutes les instructions aux collaborateurs pour mettre en place un cadre de travail vertueux et responsable. Un gain de temps précieux.

Vous êtes aujourd’hui labellisé « Mon coiffeur s’engage ». En quoi ce label contribue à pérenniser votre entreprise ?

Ce label est un véritable projet dans lequel toute l’équipe s’investit. Il doit être renouvelé tous les trois ans et nécessite un audit extérieur. Aujourd’hui je suis fier d’avoir à mes côtés des collaborateurs de longue date ! En m’orientant avec mon équipe dans la préservation de notre environnement, j’ai choisi un projet de salon tourné vers l’avenir. Surtout, plus qu’un engagement, c’est une passion pour le métier de coiffeur au service de la beauté des cheveux, de la responsabilité sociétale et syndicale que je souhaite transmettre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre