24 April 2024

Eugene Souleiman – Dans les backstages de la London Fashion Week

Dans une interview exclusive pour Estetica Magazine, l’expert capillaire et gourou de la créativité, Eugene Souleiman, nous parle de son travail en backstage. Il nous explique comment il a stylisé les cheveux du show Simone Rocha en partenariat avec Keune Haircosmetics.

Eugene Souleiman

EUGENE SOULEIMAN, RACONTE-NOUS TON EXPÉRIENCE À LA LONDON FASHION WEEK POUR SIMONE ROCHA ?

Eugene Souleiman : Travailler avec Simone Rocha a été absolument incroyable. C’est une formidable créatrice dotée d’une perspective mondiale, pas seulement confinée à Londres. Son approche raffinée et avant-gardiste, influencée par sa tradition familiale de la mode, crée une atmosphère vraiment magique. Collaborer avec Simone et Robbie, le styliste, a été un grand plaisir. Leur immense talent m’a poussé à créer un langage capillaire unique pour leur vision. C’est un défi dans lequel je m’épanouis, qui brouille les frontières entre le travail et la vie.

QU’EST-CE QUE TU APPRÉCIES LE PLUS EN BACKSTAGE DES DÉFILÉS ?

Je trouve la fusion de la mode, de la musique et de tout ce qui se trouve entre les deux stimulante. C’est comme s’ils entraient tous en collision et se nourrissaient mutuellement. La pression en backstage me motive. Les deadlines me stimulent, malgré ma tendance naturelle à la paresse. J’ai besoin de cette structure pour me pousser au-delà de ma zone de confort. Accepter la peur de l’inconnu et faire des erreurs me pousse en avant sur le plan créatif. Être adaptable dans la communication, que ce soit avec mon équipe ou même en tant que parent, est crucial. Mon intuition me guide. Trop réfléchir tend à entraver plutôt qu’à aider. Ressentir la chimie et la créativité dans l’instant est essentiel, révélant souvent plus que ce que les mots ne peuvent exprimer.

QUELLE A ÉTÉ TA PRINCIPALE SOURCE D’INSPIRATION POUR CRÉER LES COIFFURES DU DÉFILÉ ?

Simone m’a fourni des illustrations de la Reine Victoria, et je me suis plongé dedans tout en observant ses vêtements. Après avoir réfléchi pendant une journée, j’ai discerné un thème d’ornementation, mais aussi de la sévérité et de la douceur dans ses créations. J’ai commencé avec une base simple : une raie définie au centre, visant la netteté et la brillance. En observant les boucles à l’époque victorienne et l’effet d’écrasement potentiel des chapeaux, j’ai imaginé les cheveux comme s’ils avaient été portés puis comprimés. Ce concept correspondait au thème de la collection de Simone sur la mémoire et le deuil.

Nous avons cherché à reproduire la texture des cheveux dans ces conditions. Nous avons utilisé le gel Triple X de Keune pour la brillance et le spray Salt Mist pour un aspect sec et vieilli. Des tresses imparfaites et des mèches délibérément ébouriffées ont été ajoutées. L’objectif était de créer une coiffure qui incarnait le souvenir d’avoir été portée sous une cagoule, en obtenant un aspect laminé. Ce processus souligne l’importance de capturer une qualité naturelle et humaine dans la coiffure, transcendant la simple technique et évoluant à travers l’expérience et l’intuition.

QUELS PRODUITS KEUNE HAIRCOSMETICS T’ONT AIDÉ À DONNER VIE À TES CRÉATIONS ?

Le concept de coiffure est né de l’idée de créer le souvenir d’une coiffure. Une trilogie de designs représentant un enterrement, un réveil et le souvenir d’une personne. Pour obtenir les textures et les effets souhaités, nous avons utilisé plusieurs produits Keune Haircosmetics. Pour la raie au centre sur l’avant, nous avons utilisé le gel Triple X pour créer une forte brillance, suivi du spray Brilliant Gloss pour lui donner un aspect plastique. Pour créer des boucles sèches et vieillies, nous avons appliqué le spray Salt Mist, puis écrasé délibérément les cheveux pour obtenir une tresse imparfaite, en incorporant des mèches de cheveux tout le long. Enfin, nous avons utilisé la laque High Impact pour écraser et laminer davantage les cheveux, incarnant le concept de la coiffure après avoir été portée sous une cagoule.

EN TANT QUE COIFFEUR DE SHOW, COMMENT ANALYSES-TU LES LOOKS DES CRÉATEURS ?

Chaque créateur communique différemment. Certains, comme Ann Demeulemeester, me montrent des photos de vêtements et me font entendre de la musique, afin que je puisse interpréter le mouvement et l’attitude. John Galliano pour Margiela voulait un look wet et approximatif. Alors nous avons créé une coiffure en utilisant des bulles de shampoing pour un effet absolument génial. Ces conversations, qu’elles aboutissent à quelque chose ou non, sont d’importants exercices créatifs. Parfois, nous nous prenons trop au sérieux dans la mode. Il est crucial de s’amuser et de ne pas se soucier de l’opinion des autres. Ceux qui apprécient votre travail vous comprendront, et c’est ce qui compte.

POURQUOI EST-IL IMPORTANT POUR LES COIFFEURS DE SUIVRE LES FASHION WEEKS ?

Je crois que tout le monde a besoin de vacances capillaires, d’une pause rafraîchissante pour laisser entrer quelque chose de nouveau. Les défilés de mode offrent un aperçu de ce qui est actuellement à la mode, nous poussant à expérimenter des textures et des techniques. Explorer de nouvelles choses nous aide à affiner notre métier, même si nous ne les utilisons pas toutes dans notre travail quotidien. Il s’agit d’élargir les possibilités et de trouver des combinaisons uniques qui fonctionnent magnifiquement ensemble, comme le yin et le yang des cheveux.

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU AUX JEUNES STYLISTES DE STUDIO QUI CHERCHENT À PERCER DANS LE MONDE DE LA MODE ET DE LA BEAUTÉ ?

N’abordez pas votre carrière avec un état d’esprit linéaire. Explorez votre métier, appréciez le voyage et ne cessez jamais d’apprendre. La maîtrise prend du temps et des efforts. Il est crucial d’être polyvalent dans vos compétences. Pensez à la coiffure comme à la cuisine ; vous avez besoin d’un menu diversifié de techniques et de textures. Une fois que vous avez maîtrisé les bases, challengez-vous pour briser vos propres règles et créer quelque chose de nouveau. La progression est essentielle, rester stagnant signifie être à la traîne. Dépassez vos limites, restez inspiré et soyez toujours prêt à apprendre. Le travail acharné et la persévérance sont non négociables. Acceptez les défis comme des opportunités de croissance, et ne vous contentez jamais de la complaisance. Souvenez-vous, même les coiffeurs les plus expérimentés ont leurs faiblesses et leurs domaines à améliorer. Il s’agit d’un voyage de croissance et de découverte constant.

EN TANT QUE VISIONNAIRE, COMMENT TROUVES-TU TES IDÉES CRÉATIVES ?

La clé est de continuer à avancer, de se défier soi-même et de rester inspiré. L’apprentissage est un voyage tout au long de la vie. Dès que vous cessez d’apprendre, vous stagnez. Je ne vois pas la créativité comme une ligne droite. C’est un flux constant de progression ou de régression. Assumer la responsabilité de votre état d’esprit et de votre dévouement à l’apprentissage est essentiel. Même moi, en tant que coiffeur expérimenté, je continue de pratiquer et de perfectionner mes compétences. Accepter les défis est crucial ; ils nous poussent à être meilleurs. Parfois, la lutte elle-même conduit à des percées inattendues. Il s’agit d’avoir la force mentale de se pousser et de ne jamais se contenter de la médiocrité.

OÙ TROUVES-TU LA PLUPART DE TON INSPIRATION ?

Je crois qu’il est essentiel d’être très critique envers soi-même, techniquement et créativement, et de reconnaître sa place dans un contexte culturel plus large. Si vous ne réalisez pas que vous faites partie de quelque chose de plus grand que vous-même, vous êtes peu susceptible d’innover. Rechercher des idées capillaires est bien, mais pourquoi ne pas lire un poème, écouter de la musique ou pratiquer une activité physique simultanément ? Essayer de nouvelles expériences et avoir des conversations avec des personnes intéressantes peut être profondément inspirant. Personnellement, les voyages sont l’une des choses les plus inspirantes pour moi. Vivre de nouvelles cultures, comme à Tokyo, où l’attention aux détails et le dévouement sont primordiaux, résonne en moi. Je suis attiré par les endroits et les personnes qui sont forts, résilients et courageux. Je n’aime pas la médiocrité ; je préfère poursuivre mes rêves avec détermination. Regretter ce que j’ai fait est préférable au regret de ce que je n’ai pas fait. Même si quelque chose s’avère être faux, c’est toujours une expérience enrichissante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Inscrivez-vous à notre newsletter

Pour être informé des dernières actualités du secteur.

Rechercher

12,334FansJ'aime
273,116SuiveursSuivre
7,863SuiveursSuivre
2,690SuiveursSuivre